Bellum Magica – Test et Avis – Blue Orange

Un petit moment qu’il est arrivé lui, mais je n’avais pas eu le temps de vous en parler plus tôt ! Aujourd’hui, on vous emmène à la découverte de Bellum Magica, le nouveau jeu de Frédéric Guérard, l’auteur de It’s a Wonderful World notamment ! Incarnez un seigneur maléfique, recrutez des créatures pour faire de votre royaume le plus puissant possible !

Bellum Magica Blue Orange

Contenu du jeu :
5 plateaux Châteaux – 25 cartes Lieu – 76 cartes Créature
50 jetons Coffre – 1 réserve de 45 jetons Bonus – 1 réserve de 60 jetons ressources
1 dé – 1 livret de règles

Un jeu de Frédéric Guérard
Illustré par Sylvain Aublin
Pour 2 à 5 joueurs
Dès 10 ans
30 minutes de jeu

Le but du jeu ? Être le plus riche de tous les seigneurs maléfiques !

Bellum Magica Blue Orange

Comment on joue à Bellum Magica ?

Pour la mise en place, les joueurs choisissent leur plateau Château. On mélange toutes les cartes Gobelin, et chaque joueur en récupère deux. Ils décident alors s’ils placent les gobelins à droite ou à gauche du plateau selon s’ils veulent améliorer leur production ou leur attaque. En fonction du nombre de joueurs, on récupérera un nombre de cartes aléatoires avec les fermes, les villages et les villes. La carte Taverne est placée face visible au centre de la table, puis on prend les cartes du royaume qu’on assemble en une seule pile, avec les cartes villes en dessous, les cartes village au milieu et les fermes au dessus.

Bellum Magica Blue Orange

On dévoile autant de cartes royaumes que de joueurs face visible. Les créatures sont mélangées selon si elles sont maléfiques ou super maléfiques et on dévoile 2 cartes de chaque pile. Tous les coffres sont mélangés selon leur nature et empilés face cachée. Les réserves sont placées à proximité du jeu, et le 1er joueur récupère le dé. La partie peut commencer !

Bellum Magica Blue Orange

Bellum Magica Blue Orange

Dans Bellum Magica, les joueurs vont utiliser les créatures pour améliorer leurs différentes capacités qui seront utiles tout au long de la partie.

La horde est prête !

A son tour, le joueur lance le dé. Le résultat déterminera la horde de créatures qui s’activera et donc la ligne à prendre en compte pour tous les joueurs. Le capitaine, celui qui a lancé le dé, ou même les autres joueurs, peuvent inciter à faire une relance de dé en payant la tournée avec un tonneau ! Mais le capitaine pourra aussi utiliser un sort de confusion s’il en possède un.

Bellum Magica Blue Orange

Bellum Magica Blue Orange

Les joueurs vont ensuite tous récupérer les ressources de la horde active et donc les nourritures et glyphes associées. Chaque joueur compte ensuite le nombre de cartes au trésor qu’il a sur la ligne de la horde active. Celui qui en a le plus gagne un coffre métallique qu’il récupère aléatoirement. S’il y a égalité, tous les joueurs concernés prennent un coffre en bois.

A l’attaaaaaque !

Toujours en commençant par le capitaine, les joueurs vont pouvoir faire une attaque, soit sur le royaume des humains, soit sur le château d’un autre joueur.

Bellum Magica Blue Orange

Bellum Magica Blue Orange

Pour attaquer le royaume des humains, il faudra qu’ils aient au moins autant d’épées que de boucliers demandés par la carte. Le joueur récupère alors la carte, le butin indiqué en bas de la carte (coffres et ressources) et défausse la carte. Certains lieux demanderont des boucliers et des épées magiques, indiqués en rose dans votre château. Si les deux types de boucliers sont présents, il leur faudra avoir les deux sur leurs cartes.

Les joueurs peuvent aussi décider d’attaquer les châteaux adverses. Mêmes règles que pour les lieux, mais pour espérer voler quelque chose, il faudra que le joueur qui attaque possède des voleurs dans sa horde active. Chaque voleur présent permettra de voler un coffre au joueur attaqué.

Bellum Magica Blue Orange

Bellum Magica Blue Orange

Place au recrutement

Dès que tous les joueurs ont fait leurs tours, ils vont pouvoir recruter des créatures en dépensant de la nourriture et des glyphes. Le joueur peut en recruter autant qu’il souhaite tant qu’il peut les payer. Les créatures normales coûtent 2 nourritures, et les super maléfiques coûtent 1 glyphe + 4 nourritures ou 3 glyphes. Dès que la créature est recrutée, les ressources sont à défausser, et le joueur récupère une des deux cartes visibles et la glisse sous son plateau à gauche ou à droite, de façon à améliorer les capacités. Certaines permettront de gagner également des jetons bonus.

Bellum Magica Blue Orange

Bellum Magica Blue Orange

On remplace alors les cartes récupérées, et le dé passe au joueur suivant. Les tours s’enchaînent ainsi jusqu’à ce qu’un joueur possède minimum 10 coffres devant lui après la phase d’attaque. Tous les joueurs additionnent alors la valeur de leurs trésors, et celui qui en a le plus l’emporte !

Bellum Magica Blue Orange

Notre avis sur Bellum Magica !

Blue Orange nous propose avec Bellum Magica, un jeu au thème agréable et surtout bien représenté dans le jeu !

Du combat familial !

Comme souvent avec Blue Orange, on reste sur du jeu familial et accessible. Les règles sont claires, peut être un peu plus poussées que ce qu’on a l’habitude de voir chez Blue Orange, mais on sait qu’on part sur un combat, et que nos ressources seront importantes pour recruter les meilleures créatures possibles. Accessible, même les plus jeunes pourront y jouer sans soucis, parce que tout est bien indiqué grâce à l’iconographie, et tout est clair dès la première partie.

Bellum Magica Blue Orange

Bellum Magica Blue Orange

Mais du coup ce côté plus poussé nous amène vers quelque chose d’un peu plus stratégique, qui demandera un peu plus de réflexion pour équilibrer facilement notre jeu et nos créatures. On a un jeu fluide, accessible aux plus jeunes, et avec lequel on prendra tout autant plaisir à jouer. Les phases du jeu s’enchaînent et permettent d’éviter des temps morts qui nous feraient nous « ennuyer » ou faire décrocher les plus jeunes. Ici, on prend plaisir à lancer le dé, à activer nos hordes pour partir au combat.

Et comme chaque joueur a ses propres capacités de récolte de ressources et d’attaques, les tours seront toujours différents et on est bien dans un jeu asymétrique. On pourra forcer le joueur à relancer son dé pour un résultat qui nous arrangera plus et qui le desservira un peu plus. Et ça, c’est bien pensé pour éviter de subir un hasard de dé. Et puis ça nous obligera aussi à prendre des risques et à cramer nos tournées aussi !

Bellum Magica Blue Orange

De nombreux choix à faire

C’est ce qu’on retrouve au coeur du jeu. Des choix à faire sur les créatures, de quel côté on les place, ce qu’on améliore, est ce qu’on prend tous les risques sur une seule horde, est ce qu’on fait en sorte qu’elles soient toutes potables ? Bref, c’est un enchaînement de questions qui va s’offrir à vous. Mais c’est justement ce côté tactique associé à cette difficulté de choix qui fait la force du jeu.

Du coup, on passe un peu par toutes les émotions avec ce jeu. Le côté punitif du jeu pourra déplaire à certains. Mais l’interaction est bien présente et donnera encore une autre dimension au jeu ! Et on oublie le côté aléatoire et parfois frustrant du hasard des dés 😉

Bellum Magica Blue Orange

Bellum Magica Blue Orange

Et le matériel ?

Côté matériel, rien à dire, une belle édition proposée par Blue Orange. On a un thermoformage bien pensé pour les ressources notamment qui permet de ne rien sortir. Le truc qu’il manque à beaucoup de jeux 😉 Le matériel est de qualité, que ce soit les tokens ou les cartes, vraiment c’est agréable de jouer avec ce matériel 🙂

L’univers est aussi agréable, pour plaire autant aux plus petits qu’aux plus grands. On est dans quelque chose de fantasy, et franchement, les illustrations sont très chouettes !

Bellum Magica Blue Orange

Bellum Magica Blue Orange

Avec ses mécaniques simples et accessibles, Bellum Magica propose une chouette expérience ludique aux plus jeunes et pas seulement. Le plaisir est là, et avec une belle édition proposée par Blue Orange, c’est une jolie réussite. C’est fluide, dynamique, et l’évolution de notre horde fait plaisir à voir. A tel point qu’on a envie de la pousser toujours plus loin pour que l’attaque et la défense soit toujours au meilleur point.

Bellum Magica vous fait envie ?

Retrouvez Blue Orange sur le net : Site internet FacebookTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *