Maïko – Test et Avis – Don’t Panic Games

Première fois qu’on parle des jeux de chez Don’t Panic Games  sur le blog, je découvre leurs jeux petit à petit pour mon plus grand plaisir. Et aujourd’hui, on va parler de Maïko, un mémory familial d’une élégance magique.

Maïko - Don't Panic Games

Contenu du jeu :
1 plateau de jeu – 4 plateaux de joueurs – 4 cartes professeurs
81 tuiles (9 amis et 72 objets) – 16 jetons Kamon
1 jeton premier joueur – 1 livret de règles

Un jeu de Cécile Langlais et Ludovic Maublanc
Illustré par Jemma Salume

De 2 à 4 joueurs
Dès 9 ans
30 minutes de mémoire

Le but du jeu ? Retrouver les objets pour apprendre les 9 arts des Geishas

Maïko - Don't Panic Games

Comment on joue à Maïko ?

Pour la mise en place, le plateau est posé au centre de la table, avec les 4 cartes professeurs à côté. Chaque joueur choisit son plateau & récupère un jeton Kamon. Toutes les tuiles sont mélangées et placées face cachées sur les emplacements du plateau. Pour une partie à 2 joueurs, on retirera 3 tuiles amis, ainsi que toutes les tuiles d’une couleur non utilisée. Certaines parties de l’Okiya ne seront pas utilisées non plus.

Maïko - Don't Panic Games

Dans Maïko il va donc falloir récupérer les tuiles correspondantes aux différents arts que vous allez devoir apprendre. Mais attention, les tuiles qui ne sont pas de sa propre couleur compteront en points négatifs à la fin de la partie.

Prêts à découvrir les différents arts ?

Le premier joueur retourne deux tuiles du plateau, l’une après l’autre. Il pourra arriver à une des conditions suivantes :
– Les deux tuiles ont le même objet : ces tuiles seront posées sur le plateau du joueur à l’emplacement correspondant, même si elles ne sont pas de la même couleur.
– Les tuiles ont des objets différents : rien ne se passe, le tour du joueur est terminé.
– Une tuile ami est révélée : le joueur reçoit un jeton Kamon et le tour prend fin. Si c’est la 1ère des deux tuiles révélées, le joueur ne révèle pas la 2ème. L’ami reste visible pour vous aider à mémoriser l’emplacement des tuiles.

Maïko - Don't Panic Games

Maïko - Don't Panic Games

Maïko - Don't Panic Games

Besoin d’aide ? Demandez aux professeurs !

Pendant son tour, le joueur peut demander de l’aide à un professeur ! Pour ça, il lui offre un jeton Kamon pour activer l’effet correspondant au professeur choisi.

Parmi les effets possibles, il sera possible de regarder secrètement des tuiles, en révéler, en prendre une chez un autre joueur, défausser une tuile … Et croyez moi, ces aides vous seront parfois bien utiles. Notamment pour récupérer les tuiles de votre couleur.

Maïko - Don't Panic Games

Maïko - Don't Panic Games

Ligne ou colonne complète ?

Dès qu’une colonne est complète, le joueur reçoit un nouveau jeton Kamon qu’il pourra utiliser plus tard. Si c’est une ligne que le joueur a rempli, il pourra défausser une tuile de chaque emplacement de la ligne. Très pratique pour défausser des tuiles qui ne sont pas de sa couleur.

La partie se termine lorsqu’un joueur a entièrement rempli son plateau, peu importe les couleurs qui sont dessus. On compte alors les points. Chaque tuile de sa couleur rapportera un point, pendant que celles qui ne sont pas de la bonne couleur en feront perdre un chacune. La Maïko qui a le plus de points l’emporte 🙂

Maïko - Don't Panic Games

Maïko - Don't Panic Games

Maïko - Don't Panic Games

Notre avis sur Maïko !

Je n’ai jamais été forcément accro aux jeux de mémoire, parce que généralement je suis nulle à ça 😉 . Et encore plus avec les memory d’ailleurs où je retourne souvent les mêmes tuiles ^_^ . L’univers de Maïko m’attirait beaucoup, mais je ne savais pas si le jeu allait me plaire tout autant.

Un mémory, certes, mais différent

Avec ses règles simples mais très accessibles, on plonge dans un univers séduisant, zen, qui nous donne quand même du fil à retordre.

Déjà parce qu’il y a énormément de tuiles à retenir, et honnêtement c’est déjà loin d’être évident. Mais en plus, le système de points peut faire vite mal. Il faudra être assez malin pour se débarrasser des mauvaises tuiles au risque de finir avec un score tout pourri. Et la différence avec un mémory traditionnel, elle est là. Cachée derrière toute la subtilité et les possibilités offertes avec les pouvoirs de plateau, des profs, mais aussi avec l’interaction. La mécanique de base est connue de tous, mais la profondeur qui en ressort est vraiment à souligner. C’est léger, mais ça passe vraiment bien pour une partie rapide sans trop de prises de tête. Parce que oui, votre cerveau va quand même bouillonner.

Maïko - Don't Panic Games

Maïko - Don't Panic Games

Mais les aides seront là, les repères sur le plateau aussi, de quoi vous guider tout au long de votre apprentissage des arts.

Dynamique et très fluide 

Malgré le côté zen avec l’univers, on a quelque chose de bien dynamique. Parce qu’il va falloir réfléchir à la fois au placement des tuiles et s’en souvenir, mais aussi faire en sorte d’avoir une petite stratégie pour perdre le moins de points possibles. Parce que les tuiles de notre couleur seront aussi chez l’adversaire, et il faudra arriver à les récupérer. Bref, en dehors de la réflexion des tuiles à retrouver, il faudra aussi penser à notre plateau.

Maïko - Don't Panic Games

Maïko - Don't Panic Games

Le jeu en ressort très accessible et vous permettra de jouer même avec les plus jeunes. J’avais envie d’y rejouer de suite après. Et quand on connait mon côté sceptique face aux jeux de mémoire, c’est très bon signe et même surprenant. Après, ça reste un mémory, donc on en abusera pas non plus énormément ! Mais de temps en temps ça passera très très bien ! Le format familial fonctionnera autant avec les plus jeunes qu’avec les adultes. Même si on le sait tous, les enfants sont super forts aux Memory et peuvent avoir un grand avantage dans Maïko (non je n’ai pas pris de nombreuses défaites à des mémory face à ma nièce, et ça ne m’a pas du tout marqué … :p )

Maïko - Don't Panic Games

Maïko - Don't Panic Games

Une édition sublime

Et ça, c’est un beau coup de coeur. On a un jeu abouti, poussé dans de très belles illustrations et dans le matériel. C’est vraiment agréable à jouer, avec autant de détails, bref je fonds totalement. C’est coloré, attirant, et le résultat est très chouette. On a quelque chose d’immersif.
Alors attention, on reste sur du mémory amélioré hein, rien de nouveau niveau mécanique, mais il y a cette touche subtile et tactique qui fait toute la différence en plus de l’univers. On ne fait pas que collecter des paires. Et ça ça m’a beaucoup plu. En fait, le tout apporte de la fraîcheur dans une mécanique ultra connue.

Maïko - Don't Panic Games

Maïko - Don't Panic Games

Maïko est-il pour vous ?

Si vous aimez les jeux de mémoire, ou que vous voulez changer des traditionnels memory tout en y ajoutant de la subtilité et de l’élégance, il vous faut Maïko. Accessible, rapide, et sublime, il vous fera passer de chouettes moments en famille.

Maïko vous fait envie ?

Retrouvez Don’t Panic Games sur le net : Site internetFacebookTwitterInstagram

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.