Dragon Master – Test et Avis – Matagot

Reiner Knizia vous connaissez forcément ! Schotten Totten, Les Cités Perdues, Korsar, Amun-Re … et bien d’autres encore ! Alors que son talent n’est plus à prouver dans les jeux à deux, aujourd’hui je vous propose de découvrir son dernier jeu en duo, avec Dragon Master ! Domptez les dragons, en marquant le plus de points… Mais ce n’est pas si simple que ça le parait !

Dragon Master - Matagot

Contenu du jeu :
20 cartes dragon – 1 livret de règles

Un jeu de Reiner Knizia
Illustré par Dennis Lohausen
Pour 2 joueurs
Dès 8 ans
15 minutes de jeu

Le but du jeu ? Dompter les dragons les plus forts, sans faire trop de points !

Dragon Master - Matagot

Comment on joue à Dragon Master ?

Pour la mise en place, les joueurs s’assoient de part et d’autre d’un angle de table (vous verrez pourquoi c’est important juste après !). Chaque joueur récupère 8 cartes de la pioche qui formeront leur main. Les cartes restantes sont remises dans la boîte et ne seront pas utilisées.

Dragon Master - Matagot

Dans Dragon Master, vous allez donc devoir scorer un maximum de points dans votre ligne verticale de plus faible valeur pour l’emporter ! Compliqué ? Mais non, je vous explique tout ça dès maintenant !

Début du domptage

A son tour, le joueur devra poser une carte de sa main sur la table. Pour le 1er joueur, forcément, il n’y aura aucune autre carte placée donc pas d’incidence. Mais les prochaines cartes devront être placées de façon adjacente à une carte précédemment posée et dans un carré de 4×4. Il ne pourra donc pas y avoir 5 lignes ou 5 colonnes sur votre base de jeu. Ce sont les seules restrictions de pose. Les cartes seront ainsi toutes posées une par une, chacun son tour.

Dragon Master - Matagot

Dragon Master - Matagot

Mais comme ça ne peut pas être si simple, il y aura quelques conditions pour tenter de l’emporter. En effet les joueurs vont scorer uniquement par rapport aux lignes verticales qui sont devant eux (d’où l’intérêt d’être de chaque côté de l’angle de la table). Vos lignes verticales seront les lignes horizontales de votre adversaire et inversement.

Vous aurez donc, à la fin de la partie 4 lignes verticales devant vous. De ces 4 lignes, vous allez ressortir celle de plus faible valeur qui comptera pour le scoring.

Dragon Master - Matagot

Dragon Master - Matagot

Dragon Master - Matagot

Valeur des dragons

Les dragons ont chacun une valeur entre 0 et 3. Mais leur scoring ne sera pas uniquement fait de ces points là :

S’il n’y a qu’une carte de la valeur dans la ligne concernée, alors on scorera la valeur indiquée (0, 1, 2 ou 3) (ligne 3/2/1/0 = 6 points)
S’il y a deux cartes de valeur 1, 2 ou 3, on aura une valeur représentant dix fois la valeur imprimée. Donc si vous avez 2 cartes de 3, elles vaudront 30 points, 2 cartes de 2, 20 points, et 2 cartes de 1, 10 points. Les cartes 0 ne sont pas concernées par ce scoring. (ligne 3/3/2/1 : 33 points)
S’il y a trois cartes identiques sur la ligne, automatiquement les 3 ensembles vaudront 100 points, même pour les cartes 0 (ligne 0/0/0/3 : 103 points)

Dragon Master - Matagot

Pour mieux comprendre, si sur votre ligne verticale vous avez : 0/2/2/1, vous marquez 21 points. Donc forcément, il faudra espérer que la ligne la plus faible de votre adversaire soit moins élevée que votre score pour l’emporter. Et croyez nous, c’est loin d’être si évident. Si les lignes concernées sont à égalité pour les adversaires, on prendra la 2ème ligne la plus faible de chacun, et on comparera à nouveau, et ainsi de suite.

Notre avis sur Dragon Master !

Avec Dragon Master on se retrouve dans un jeu ultra rapide, pour 2 joueurs qui s’expliquera aussi vite qu’il se joue ! On a un jeu tactique, et bien plus complexe qu’il n’y parait.

Du tactique à souhait !

C’est vraiment la base du jeu. Parce que tout du long, il va falloir réfléchir à ses placements de dragons pour pas trop avantager l’adversaire sans se coincer non plus. La vigilance sera de mise, l’observation aussi pour réagir vite sur vos différentes lignes verticales. Bon honnêtement, j’ai perdu toutes les parties que j’ai fait, mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier le jeu, heureusement ! Même si oui, c’est frustrant !

Dragon Master - Matagot

On joue énormément à deux, du coup celui ci s’est un peu retrouvé ici comme une évidence, avec une rapidité de partie qui est vraiment nickel quand on n’a pas envie de sortir une énorme boîte pour jouer. Et avec les journées chargées, ça arrive régulièrement quand même. Mais j’ai quand même ce besoin de jouer, et du coup ce format est bien pratique il faut l’avouer !

Il va falloir mener sa petite stratégie pour répondre au scoring exigeant qui va vous faire travailler les méninges. On sait que nos lignes horizontales sont les verticales de notre adversaire, donc on pourra compter les scores en temps réel, et voir où on peut le désavantager. On a un ensemble vraiment malin dans ce jeu qui fait que la moindre erreur peut être fatale.

Dragon Master - Matagot

Le hasard prend le dessus ?

Oui, un peu, forcément, dans la main de chaque joueur. Les cartes sont prises au hasard, donc bien sûr, le facteur chance sera là. Mais comme on joue sur une zone commune, et qu’il n’y a que 4 cartes sorties du jeu, on peut facilement réajuster le tout avec les valeurs qu’on possède. Bien pour ça que je vous dis que la moindre erreur peut être fatale et vous coûter la victoire !

Dragon Master vous demandera d’anticiper vos coups pour voir plus ou moins le plateau que vous aurez envie de créer, et surtout ce que vous allez avoir besoin pour l’emporter. On cherchera à forcer l’adversaire à jouer une carte qui nous intéresse à l’emplacement idéal, mais c’est pas gagné d’avance 😉

Dragon Master - Matagot

Au début, on a un peu de mal avec le scoring et cette histoire de ligne la plus faible. Mais au fur et à mesure ça ne pose plus aucun soucis. Derrière ce côté simple du jeu, on a quelque chose de bien plus surprenant, plus calculatoire, et c’est vraiment addictif.

Et le matériel ?

Côté matériel on a de belles cartes cartonnées, bien illustrées, même si elles ne sont peut être pas assez modernes (mais elles datent de quelques années déjà 😉 ) mais dans l’ensemble, il n’y a rien besoin de plus ! J’ai titillé dans la règle parce que pour le mode tournoi ils parlent de figurines dragons que je cherche encore … Si jamais vous avez une info là dessus, ça m’intéresse 😉
Il ne prend pas trop d’espace sur une table, et sera glissé dans un sac sans soucis. Du coup, il risque de nous suivre au bord du lac cet été !

Dragon Master - Matagot

Dragon Master - Matagot

Pour le thème, il ne se ressent pas du tout dans le jeu, et ça aurait pu être des cupcakes à la place, ça aurait fait le même effet 😉 Donc si vous vous attendez à quelque chose de bien thématique vous risquez d’être déçu.

Avec cette rotation de cartes, on a une bonne rejouabilité. Et vu la rapidité du jeu, on enchaînera facilement les parties. C’est ce qu’on fait quand on sort la boîte (bon ok, aussi parce que je veux ma revanche à chaque fois !).

Si vous aimez les jeux à deux, assez tactiques mais rapides en même temps, vous pourrez craquer sans aucun soucis pour Dragon Master ! Des parties de 10 minutes, de la réflexion, et un côté accessible pour y jouer aussi avec les plus jeunes, c’est ce qui vous attend dans ce jeu de Reiner Knizia !

Dragon Master vous fait envie ?

Retrouvez Matagot sur le net : Site internetFacebookTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *