Onitama – Test et Avis – Igiari

Maxime vous avait déjà parlé de Soviet Kitchen chez le même éditeur, mais aujourd’hui je vous propose de découvrir un jeu d’affrontement pour deux joueurs avec Onitama ! Faites vous guider par les esprits des animaux pour affronter vos adversaires et prouver votre supériorité !

Onitama - Igiari

Contenu du jeu :
2 pions maître – 8 pions élèves
1 tapis de jeu – 16 cartes de mouvement – 1 livret de règles

Un jeu de Shimpei Sato
Illustré par Nagaha Chiyo, Mariusz Szmerdt, Lucy Liu et Sayuri Romei
Pour 2 joueurs

Dès 14 ans
15 minutes d’affrontement

Le but du jeu ? Remporter l’affrontement face à votre adversaire dans des combats hors normes

Onitama - Igiari

Comment on joue à Onitama ?

Pour la mise en place, on place le tapis de jeu entre les deux joueurs. Chaque joueur récupère ses 5 pions (1 maître et 4 élèves) et les place sur le tapis selon la configuration proposée. Toutes les cartes de mouvements sont mélangées et chaque joueur en récupère deux qu’il placera face visible devant lui. Ces cartes lui indiqueront les déplacements possibles à son tour. On en place également une face visible entre les deux joueurs face visible. Les autres cartes ne seront pas utilisées pour la partie.

Onitama - Igiari

Dans Onitama, vous allez donc à chaque tour devoir utiliser vos capacités grâce aux esprits des animaux pour tenter de mettre fin au combat face à votre adversaire.

Montrez toute l’ampleur de vos capacités !

Un tour d’Onitama se compose de deux étapes : une pour le corps, l’autre pour l’esprit. Le joueur va donc d’abord bouger et attaquer, et ensuite échanger une carte.

Onitama - Igiari

Onitama - Igiari

Bouger et attaquer : le joueur choisit une des deux cartes placées devant lui, et bouge l’un de ses pions (maître ou élève) en fonction des possibilités proposées par la carte. Le carré noir au milieu de la carte représente la position actuelle du pion sélectionné. Les déplacements se feront donc en fonction des cases d’arrivées colorées. Il peut s’agit de déplacements en diagonale, sur un côté, de plusieurs cases … Il n’est bien sûr pas possible de déplacer un pion qui sortirait du plateau ou atterrirait sur un de vos propres pions. Si le joueur atterrit sur une case où il y a un pion adverse, le pion est capturé et retiré du jeu.

Onitama - Igiari

Onitama - Igiari

Echanger des cartes : le joueur prend la carte utilisée et la glisse à gauche du tapis de jeu, pour récupérer celle placée à droite. Au tour suivant, le joueur pourra alors choisir la carte qu’il possédait déjà, ou celle qu’il vient de récupérer.

Onitama - Igiari

Onitama - Igiari

Onitama - Igiari

Les tours vont s’enchaîner ainsi jusqu’à ce qu’un joueur l’emporte !

Onitama - Igiari

Onitama - Igiari

Onitama - Igiari

Voie de la Pierre ou voie du Ruisseau ?

Pour remporter la partie, un joueur aura deux manières de gagner. Par la voie de la Pierre en capturant le pion Maître de l’adversaire (avec n’importe quel pion, qu’il soit maître ou élève), ou par la voie du Ruisseau en atteignant l’Arche du Temple adverse avec son pion Maître.

Onitama - Igiari

Onitama - Igiari

Onitama - Igiari

Il peut arriver que le joueur n’ait aucun mouvement possible. Il passe alors cette étape mais changera quand même sa carte contre celle de la rivière.

Notre avis sur Onitama !

A la base, ce n’est pas forcément le style de jeu qui m’attire, pourtant dingue du Japon et tout ce qui l’attire, je ne suis pas forcément jeux stratégiques. Mais là, je dois avouer que Onitama a été une merveilleuse surprise, et m’a prouvé une nouvelle fois qu’il ne faut pas s’arrêter à un premier a priori. Avec Onitama on a vraiment un jeu simple et tellement élégant qu’il serait dommage de passer à côté.

Onitama - Igiari

Onitama - Igiari

Onitama - Igiari

Accessible et tactique

Les règles sont très accessibles, et proposent de se lancer rapidement dans la partie. On a quelque chose qui se rapproche des échecs, jeu que je n’ai jamais vraiment aimé, mais Onitama m’a bien tapé dans l’oeil directement. Parce que malgré les règles simples, le jeu cache une subtilité tactique non négligeable. Mais ça n’empêchera pas les plus jeunes de se lancer dans l’aventure. Il n’y a pas de texte important pour les déplacements à effectuer, les cartes indiquent tout !

Il va falloir anticiper vos coups, en fonction de vos cartes mais aussi en fonction de celles de l’adversaire. Vous allez devoir faire attention à tout, parce que chaque petite erreur peut être fatale ! Comme les cartes tournent, il va falloir ne pas se planter dans celle que l’on va donner et vraiment il faudra deviner ses futurs coups sans broncher.

Onitama - Igiari

Onitama - Igiari

Onitama - Igiari

On est sur un jeu d’affrontement abstrait pour deux joueurs, dans un format court. Mais ce format court permet de rejouer rapidement sans soucis, surtout en cas de revanche indispensable ! Alors oui, on ne joue qu’avec 5 des 16 cartes par tour, donc le hasard sera là pour les cartes, et parfois elles ne vous permettront pas de faire ce que vous aimeriez faire, mais c’est là l’essence du jeu et la source tactique qui sera demandée. Jusqu’au bout, rien ne sera joué, et tout pourra encore se retourner à l’avantage de l’un ou de l’autre.

Une édition magique

Et ça, franchement on ne peut pas passer à côté. Igiari nous propose une magnifique édition, sobre, élégante, mais tellement attirante. Avec un tapis de jeu, des pions esthétiquement bien sympa, tout est pensé pour une belle édition. Notamment avec le thermoformage qui permet de tout ranger correctement. Allez, petit point négatif, j’aurai bien voulu voir des figurines plus détaillées, ça aurait été encore plus chouette. Mais heureusement, ça n’enlève en rien le plaisir du jeu.

Onitama - Igiari

Onitama - Igiari

Côté rejouabilité, elle est bien au rendez vous. Comme on utilise que 5 cartes sur les 16 proposées dans l’édition de base, le tout se renouvelle bien et chaque partie sera différente. C’est le genre de jeu qui propose une jolie courbe de progression, et on va pouvoir évoluer et changer notre stratégie à chaque partie. Je n’ai jamais eu l’impression de rejouer la même partie. Et pourtant on les a bien enchaîné !

Igiari a également sorti une extension, que nous n’avons pas encore essayé, mais dont nous vous parlerons dès que possible !

Onitama est-il pour vous ?

Si vous aimez les jeux abstraits pour deux, qui vous demandera réflexion et anticipation, vous allez pouvoir craquer sans aucun doute pour Onitama. Bien plus accessible que des échecs, vous pourrez même y jouer avec les plus jeunes, et surtout enchaîner les parties sans vous en lasser !

Onitama vous fait envie ?

Retrouvez Igiari sur le net : Site internetFacebookTwitter

 

2 pensées sur “Onitama – Test et Avis – Igiari

  • 18 septembre 2020 à 12:39
    Permalink

    J’ai le jeux sur téléphone, j’aime beaucoup.

    Répondre
    • 28 septembre 2020 à 15:21
      Permalink

      Oui j’y joue beaucoup aussi sur téléphone !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.