Mondrian – Test et Avis – Igiari

Aujourd’hui, c’est jour de peinture ! On va parler art sur le blog … Naaaaaan je déconne ! Enfin qu’un peu ! Parce qu’on va quand même parler Art, avec Mondrian, mais dans un jeu de société proposé chez Igiari ! Cette fois, on range les pinceaux (pas trop loin quand même), et on va peindre à la façon de Mondrian avec des dés 😉 Transformez vous en peintre d’un jour pour réaliser la plus belle toile de couleurs primaires.

Mondrian - Igiari

Contenu de l’extension :
36 cartes toiles – 12 cartes toiles vierge – 20 dés (5 de chaque couleur)
4 kits de peintre (palette + pinceau) – 1 jeton 1er joueur – 1 livret de règles

Un jeu de Israel Cendrero et Sheila Santos
Illustré par Pedro Soto
De 2 à 4 joueurs
Dès 14 ans
30 minutes d’art

Le but du jeu ? Créer la meilleure composition pour l’emporter !

Mondrian - Igiari

Comment on joue à Mondrian ?

Pour la mise en place, chaque joueur récupère 3 toiles vierges (de valeurs 1, 2 et 3), un kit de peintre avec le pinceau & la palette, et 5 dés de la même couleur. Les cartes toiles sont mélangées, et placées en fonction du nombre de joueurs (en carré de 5×5 pour 2 joueurs, en 6×5 pour 3 joueurs, et en 6×6 pour 4 joueurs), face visible.

Mondrian - Igiari

Dans Mondrian, les joueurs vont lancer leurs dés sur la zone de jeu pour récupérer des morceaux de toiles et ainsi former leurs compositions artistiques. Et ils ont 4 manches pour tenter de gagner un maximum de points.

Début de la composition

Au début de la partie, les joueurs ont deux dés à utiliser. Ils en rajouteront un à chaque manche pour arriver à la dernière manche avec 5 dés à lancer.

Mondrian - Igiari

En début de manche, tous les joueurs vont choisir leurs façons de lancer leurs dés :
Lancer de la main droite : depuis l’extérieur de la zone de jeu
Lancer de la main gauche : depuis l’extérieur de la zone de jeu

Mondrian - Igiari
Lancer les yeux fermés : en se cachant les yeux avec une main, le joueur lance le dé de la main qu’il veut
Chute verticale : le pinceau est placé sur la zone de jeu verticalement. Il servira à mesurer la hauteur depuis laquelle le joueur lâchera son dé. On retire ensuite le pinceau et on lâche le dé.
Pichenette : là aussi, le pinceau va vous permettre d’évaluer à quelle distance de la zone de jeu vous allez pouvoir faire votre pichenette. Pinceau à plat au bord de la zone, on place le dé juste derrière, et on retire le pinceau. Plus qu’à faire votre pichenette.

Mondrian - Igiari

Mondrian - Igiari

Dès que tous les joueurs ont choisi leurs actions, on va pouvoir commencer à lancer les dés.

Est ce que ça tombera au bon endroit ? 

Le premier joueur lancera son dé en fonction de l’action choisie.
Si le dé atterrit sur la zone de jeu, il y reste même si il n’y a plus de carte sur l’emplacement. S’il sort de la zone, le joueur peut le relancer une seule fois. Toujours de la manière qui avait été choisie. Enfin, si le dé percute un dé déjà présent, le lancer est validé. Mais s’il sort, il n’y aura pas de relance possible.

Mondrian - Igiari

Mondrian - Igiari

Les joueurs lancent donc un dé par un dé, les uns après les autres, jusqu’à ce que tous les dés aient été lancés. Il va être grand temps de récupérer vos premières oeuvres !
En commençant par le premier joueur, chacun va récupérer les toiles qui leur appartiennent selon certains critères :
✯ Si le dé est seul, et que sa valeur est supérieure ou égale à la toile, le joueur la récupère.
✪ Si la valeur de dé est inférieure, le joueur a la possibilité de rajouter l’une de ses propres toiles (vierges ou non), pour compléter et pouvoir la récupérer. Il place la carte ajoutée à l’emplacement de celle qu’il va récupérer.

Mondrian - Igiari

Mondrian - Igiari

✯ Si plusieurs dés du même joueur sont sur la toile, les valeurs se cumulent et peuvent ainsi lui permettre de récupérer la carte si la somme est égale ou supérieure.
✪ Si plusieurs joueurs sont sur la même toile, c’est le dé de plus grande valeur qui prend la majorité, et qui peut récupérer la carte si la somme est égale ou supérieure (ou en ajoutant une toile de sa main).
✯ Enfin, si un dé touche plusieurs cartes, le joueur choisit celle qu’il souhaite, toujours avec les règles d’égalité ou de supériorité.

Mondrian - Igiari

La toile prend forme ! 

Une fois que tous les joueurs ont récupéré leurs toiles, un nouveau tour va commencer. Chaque joueur reprend ses dés, en ajoute un, et choisit à nouveau les actions réalisées avec ses dés. La partie se termine après 4 manches.

Tous les joueurs comptent alors leurs toiles en main. On se basera sur le joueur qui en a le moins pour savoir combien de cartes on va pouvoir jouer. En sachant qu’on prendra la minorité paire, donc si un joueur a 7 cartes, tout le monde n’en choisira que 6. Chacun va donc sélectionner 6 cartes dans sa main pour former son tableau Mondrian.

Mondrian - Igiari

Mondrian - Igiari

Pour calculer le score, on cumule tous les points des cartes posées sur son oeuvre, mais il y a aussi des majorités. Les joueurs qui ont le plus de zones de couleurs bleue, noire, rouge ou jaune, gagneront un bonus de points en fonction de la couleur, qui va de 8 à 14 points.
Le joueur qui a le plus de points en fin de partie remporte la partie et devient le meilleur artiste !

Notre avis sur Mondrian !

Je crois qu’Igiari n’a pas fini de me surprendre avec des jeux totalement différents les uns des autres. Après Onitama dont on a parlé juste ici, c’est Mondrian qui est passé sous notre radar ! Autant vous prévenir de suite, Mondrian est un jeu abstrait qui va faire la part au hasard. Et ça peut en freiner plus d’un, mais pas nous.

De l’accessible et du familial sympa

Mondrian, c’est un jeu de dés, mais avec un thème original, qui nous transporte dans l’univers artistique de Mondrian. Mais on est loin du roll & write. Ici, c’est un mélange de jeu d’adresse, de collection, et de hasard mais qui fonctionne vraiment bien.

Mondrian - Igiari

Mondrian - Igiari

Les règles sont simples, on a 5 actions de lancer possibles pour nos dés, on choisit, on lance et on récupère. Vraiment rien de compliqué et accessible même en dessous de 14 ans. Mais là où ça peut surprendre, c’est que c’est justement pas aussi simple qu’on le pense !
Entre les dés lancés trop fort, les pichenettes ratées, ou les autres qui prennent plaisir à sortir nos dés, c’est parfois rageant. Mais du coup on en ressort avec un party game qui passera sans aucun doute à l’apéro avec tous types de joueurs.

De l’adresse au hasard, mais avec la fourberie en plus !

L’adresse, il va en falloir, et vous vous révelerez parfois bien plus maladroit que vous le pensez. Oui, j’ai quelques dés qui sont partis hors de la table sans que je comprenne (satanée pichenette ^_^,  trop fort ça sort du plateau, pas assez le dé n’y va même pas, le juste milieu est compliqué à trouver !)

Mondrian - Igiari

Mondrian - Igiari

Mais le côté fourbe du jeu va faire la différence. Parce que forcément, un joueur qui vient s’installer sur la toile qu’on cherche à acquérir, ça ne plaira pas. Alors, on cherchera à tout prix à virer leurs dés au risque de perdre nos propres cartes.
D’ailleurs, pour contrer un peu le hasard de la valeur du dé, on sait qu’on pourra rajouter une de nos toiles, et c’est quand même bien pratique. Et ça permet vraiment de donner un côté gestion de main au jeu. Mais attention, il faudra surveiller tout et surtout les majorités, parce qu’à la fin, elles pourront faire mal. Oui, le 7 que vous avez récupérer ne vous rapportera qu’une case de couleur. Il ne sera donc pas très rentable pour la fin du jeu.

Mondrian - Igiari

Mondrian - Igiari

Et le matériel coloré !

Côté matériel, rien à redire, c’est efficace, dans le thème et on s’y croirait presque. Chaque joueur a sa petite palette, son pinceau (qui sera tout de même utile pendant la partie), et tout est clairement indiqué dessus. Les cartes sont de bonne qualité, et j’ai apprécié retrouver le thème tout au long de la partie. C’est pas donné à tous les jeux abstraits, alors autant le préciser.

Mondrian - Igiari

Mondrian - Igiari

Le tout dans un format de boîte suffisant, vous l’aurez compris Igiari fait de bien belles éditions de jeux.

Le jeu ne sera pas forcément à jouer avec ceux qui n’aiment pas le hasard. Mais vu les durées de parties, on prendra plaisir à réclamer sa revanche, dans un jeu quand même bien fun. Parce que oui, la bonne ambiance sera au rendez vous, surtout avec des lancers très maladroits qui n’auront pas la bonne trajectoire !

Mondrian est-il pour vous ? 

Si vous cherchez un jeu original, dans un thème surprenant, et que le hasard ne vous rebute pas, vous pourrez y aller sans soucis. Familial et accessible, ses parties rapides vous feront enchaîner pour réaliser toujours la plus belle toile (et surtout celle qui vous fera scorer le plus !)

Mondrian vous fait envie ?

Retrouvez Igiari sur le net : Site internetFacebookTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.