It’s a Wonderful World – Avis – La Boîte de Jeu

A quelques jours de Cannes, son festival de jeux et sa remise de l’As d’Or, il est grand temps de vous parler d’un nominé de la catégorie expert. Il faut savoir que généralement cette catégorie ne m’attire pas spécialement. Mais cette année, il y a un jeu qui m’a marqué, et pour lequel j’ai eu un coup de coeur : It’s a Wonderful World ! Je vous propose donc de le découvrir dès maintenant, en attendant de savoir s’il remportera l’As d’Or Expert au FIJ 2020 ! Développez votre empire au plus vite, dans ce jeu de draft et de production de ressources.

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

Contenu du jeu :
1 plateau de jeu – 5 cartes empire double face – 150 cartes développement
170 cubes de ressources – 80 jetons personnages (40 généraux et 40 financiers)
1 jeton compte tour – 1 carnet de score

Un jeu de Frédéric Guérard
Illustré par Anthony Wolff
Pour 1 à 5 joueurs
Dès 14 ans
45 minutes de développement d’empire

Le but du jeu ? Développer votre empire pour avoir un maximum de points de victoire

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

Comment on joue à It’s a Wonderful World ?

Pour la mise en place, le plateau est assemblé et le compte tours placé dessus. Toutes les cartes développement sont mélangées en pioche. Les cubes de ressources sont triés, tout comme les jetons personnages pour aller sur leurs emplacements respectifs. On distribue une carte Empire à chaque joueur qui la placera du côté A ou B selon le choix de tous. Les joueurs prévoient un espace autour de leur empire pour mettre leur zone de draft, de construction et de cartes construites. Vous allez pouvoir commencer le développement de votre empire !

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

On drafte !

Phase de draft : La première phase de ce jeu vous propose de drafter vos cartes. Chaque joueur récupère 7 cartes développement (10 dans une partie à 2 joueurs). Il va en choisir une et passer le reste de son paquet au joueur à gauche ou à droite (selon le tour en cours). On continue ainsi jusqu’à ce que chaque joueur ait 7 cartes devant lui. Dans une partie à 2 joueurs, on défaussera les 3 cartes restantes dans chaque main. Toutes les cartes choisies seront visibles dans la zone de draft à côté de votre empire.

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

Phase de planification : Chaque joueur va ensuite décider ce qu’il souhaite faire de ses cartes choisies lors du draft. Il pourra soit les mettre en construction et donc les remonter à l’étage du dessus dans sa zone de construction, soit les recycler. Pour les recycler, le joueur défausse la carte, et récupère le bonus de recyclage indiqué par la carte. Il prendra cette ressource et la placera directement sur la carte empire ou sur une carte en construction. Tous les joueurs jouent en même temps cette phase là.

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

Place à la production de ressources !

Phase de production : Pour construire vos cartes, vous allez avoir besoin de ressources. Et pour en avoir, il va falloir en produire ! Ça tombe bien, on y vient là ! Il y aura 5 étapes, une pour chaque type de ressource. Les joueurs vont tous en même temps produire les ressources indiquées par leur empire et leurs cartes construites. Celles dans la zone de construction ne compteront pas.

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

Les joueurs récupèrent ainsi les ressources du type en cours si ils peuvent et les placent sur les cartes en construction ou sur leur empire. Ils ne peuvent pas les garder pour plus tard (sauf les Krystallium).

Lors de cette phase, et pour chaque type de ressources, les joueurs annoncent le nombre de ressources qu’ils vont pouvoir récupérer. Si la quantité de cubes produits d’un joueur est strictement supérieure aux autres, il obtient la suprématie et récupère le bonus personnage indiqué au dessus de la ressource concernée.

On continue ainsi cette phase pour les 5 ressources avec à chaque fois la production de chacun et la suprématie si elle est déclenchée.

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

Construction in progress

Grâce à ces ressources, les joueurs vont pouvoir développer leurs empires. Dès qu’une carte dans la zone de construction possède le nombre de ressources nécessaires à sa construction, on retire tous les cubes et jetons présents dessus pour les remettre dans leurs emplacements respectifs, puis, on place cette carte dans la zone construite au dessus de l’empire. Certaines cartes rapportent un bonus de construction que le joueur récupérera en même temps. Aucune restriction de ce côté là, vous en construisez le nombre souhaité !

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

Des cartes de développement vous demanderont des cubes de Krystallium. Vous allez pouvoir en produire en regroupant des cubes de ressources sur votre carte empire. Dès que vous en avez 5, vous pouvez les échanger contre un cube de krystallium. Ces cubes sont conservables sur votre carte empire et peuvent être utilisés n’importe quand pour remplacer un cube de n’importe quelle ressource ou pour compléter une carte qui en a besoin. Une sorte de joker en soi  😉

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

En fait, les seules « ressources » stockables et utilisables quand vous le souhaitez sont les cubes de Krystallium et les personnages. Les autres devront être utilisées immédiatement. Vous pouvez également en cours de jeu défausser une carte développement qui était en construction. Vous récupérez le cube de recyclage associé, qui ira directement sur la carte empire, et non sur vos cartes en construction.

Développement fini !

La partie se termine dès que le 4ème tour a été joué. On utilise alors le bloc de score pour compter les différents points rapportés par les cartes, les combos, les généraux et les financiers. Les cubes restants et les cartes non construites ne rapportent rien en fin de partie.
Le joueur avec le plus de points l’emporte 😉

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

Mode solo : il existe également un mode solo, soit en simple, soit avec des scénarios où vous ne gagnerez que si vous avez construit les cartes nécessaire en fin de partie. J’avoue que ce mode m’attire bien, et que je pense finir les scénarios rapidement ! (et craquer pour les extensions hum … ^^)

Notre avis sur It’s a Wonderful World !

Je crois que It’s a Wonderful World rentre sans hésitation dans les jeux indispensables de ma ludothèque ! Quelle belle claque ludique en tous points ! Et je regrette de l’avoir découvert si tard, sans aucun doute. On a vraiment quelque chose de fluide, limpide, et tellement addictif, impressionnant !

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

D’une simplicité parfaite

Dès la 1ère lecture des règles, on comprend les principes généraux, la base du jeu, et surtout la façon de scorer au max. Je n’ai pas eu besoin de la relire 15 fois ou de regarder des vidéos pour comprendre les mécanismes et le fonctionnement. Expliquées tout aussi vite, on a pu rapidement se lancer dans la 1ère partie. Alors oui, sur les premières parties, on revient de temps en temps dans les règles pour quelques subtilités ou petits doutes qui persistent. Mais rien de grave vraiment !

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

On est sur un jeu familial +, plus poussé que quelque chose comme Splendor ou du Takenoko pour rester dans un jeu de gestion de ressources. Sur les bases, il nous a fait penser à Roll for the Galaxy, sans les dés forcément 😉 Mais c’est le genre de jeu qu’on pourra sortir avec des plus novices en la matière. Ou même ceux qui veulent découvrir d’autres mécaniques que du familial basique. Alors non, on ne révolutionnera pas le genre des mécaniques présentes dans IWW. Mais le tout est tellement fluide qu’il fonctionne à la perfection.

Du draft, de la gestion, du tout bon

Avec It’s a Wonderful World, on retrouve donc un jeu de draft. Mais le hasard de la pioche ne fera pas tout puisqu’on aura aussi la possibilité de déjouer ce hasard grâce à nos choix de cartes. Il va falloir récupérer les meilleures cartes. Ou au moins celles qui vous rapporteront le plus de points pour réaliser les meilleures combinaisons possibles. C’est vraiment immersif, et ce côté intense de gestion de ressources m’a énormément plu. A devoir tout calculer et tout optimiser au mieux pour la suite. Parce que oui, dans IWW, mieux vaut regarder plus loin que le tour en cours, et anticiper la gestion des cartes dans la zone de construction histoire de prévoir les prochaines cartes.

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

Mais il faudra aussi faire attention aux jeux adverses. Parce qu’en leur laissant les bonnes cartes, ça peut faire très mal pour vous ! Bon clairement, on a très très peu d’interaction dans ce jeu, si ce n’est les majorités de ressources à gérer, mais ça ne m’a absolument pas dérangée. On sera tous dans nos zones en construction pour tenter de les finir au plus vite, mais comme c’est un jeu de gestion, donc on ne s’attend pas à de l’interaction.

Un matériel canon !

Visuellement, c’est canon, tant niveau design que matériel. La boîte attire totalement, nous plonge dans le thème, tout comme le matériel qui nous attend à l’intérieur. Je n’ai que la version commerciale, mais déjà là les petits cubes, le plateau, les nombreuses cartes superbement illustrées sont très chouettes. On a vraiment quelque chose de qualité sur l’édition, ça ne pose aucun doute. Je sais que dans la version kickstarter, il y avait également des petits récipients pour stocker les ressources. Et ça doit être bien pratique je dois avouer 😉

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

Mention spéciale aux règles du jeu très bien expliquées, avec des exemples illustrés pour comprendre encore plus vite.

Une rejouabilité au rendez vous dans It’s a Wonderful World

Avec ses nombreuses cartes de développement et sa mécanique de draft, It’s a Wonderful World se renouvellera à merveille et vous proposera à chaque fois une partie bien différente. Que ce soit la stratégie, la planification de vos tours, ou votre réflexion, tout changera à chaque fois. Alors oui, le hasard sera un peu présent avec la pioche, mais forcément le draft viendra bloquer tout ça, et enlever cette petite frustration envisageable. La tactique retirera tout ça sans aucun doute.

Et même si les cartes ne vous intéressent pas, vous pourrez les recycler pour récupérer des ressources nécessaires à vos constructions. Et ça, c’est clairement bien pensé, très intelligent pour rajouter encore plus de plaisir à vos parties. On tentera aussi de gérer nos majorités pour remporter ces personnages qui nous donneront quelques points de victoire non négligeables en fin de partie. Il va falloir être sur tous les fronts je vous le dis !

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

Rapide et efficace

Pour du jeu expert, on se retrouve quand même avec quelque chose de rapide, peut être parfois trop. Parce que 4 tours, ça s’enchaîne vite, et ça vous empêchera souvent de finir certaines cartes en zone de construction qui vous auraient rapporté pas mal de points. D’où la nécessité absolue de tenter d’optimiser au mieux vos actions à chaque fois. Le principe reste toujours le même avec votre draft, votre planification et votre production. Vous saurez donc ce qui vous attend plus ou moins dans les tours suivants.

A deux, nos parties durent en moyenne 45 minutes. Mais comme c’est un jeu qui se joue en simultané, la durée ne change pas vraiment peu importe le nombre de joueurs. On ne s’ennuie pas à attendre les tours des autres, c’est efficace et bien dynamique quand même. Encore un bon point oui ! En fait ça rajoute même un petit côté stressant de ne pas savoir jusqu’au bout qui va l’emporter. Parce que les façons de scorer seront toujours différentes. On n’aura pas vraiment le temps de calculer en pleine partie.

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

Un perfect total !

It’s a Wonderful World nous propose ainsi une séance ludique gérée à la perfection en tous points grâce à Frédéric Guérard ! Tout y est bien pensé du début à la fin, avec cette stratégie non négligeable et cette immersion qui fait qu’on ne voit pas le temps passer. Je ne suis pas jeux experts, mais là on a quelque chose qui reste vraiment accessible et très compréhensible. Pas besoin de rester 4h dans les règles ou 3h devant sa partie pour passer un bon moment, on en a la preuve avec IWW ! Je n’ai pas encore testé les campagnes solo. Mais j’ai hâte, vraiment, parce que je sens que ça va me faire encore plus craquer !
Il a tout pour vous faire progresser au fur et à mesure des parties, et vous donner tout de suite l’envie d’y retourner.

Tout est bien équilibré et vous rendra rapidement accro ! Mais attention, ce n’est pas parce qu’il est accessible qu’il en devient trop simpliste, bien au contraire ! La stratégie cachée derrière vous demandera de la réflexion, beaucoup, pour faire de votre empire le meilleur de ce merveilleux monde.

It's a Wonderful World - La Boîte de jeu

It’s a Wonderful World est-il pour vous ?

Ici, c’est un coup de coeur, sans aucune hésitation. Si vous cherchez un jeu de gestion, de draft et de réflexion, tout en restant accessible, je ne peux que vous le conseiller. Il devient un indispensable d’une ludothèque, et franchement ce serait vraiment dommage de passer à côté ! Surtout avec les extensions proposées pour pousser toujours plus l’intérêt du jeu. Une belle claque ludique ! (et j’ai qu’une hâte, c’est d’essayer les campagnes et l’extension !)

It’s a Wonderful World vous fait envie ?

Retrouvez La Boîte de Jeu sur le net : Site internet FacebookTwitter
Retrouvez BlackRock Games sur le net : Site internetFacebookTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *