Imagicien – Test et Avis – Blam!

En ce moment, on parle souvent des découvertes faites à Cannes, parce que 3 mois après, la plupart des jeux commencent à sortir. Et aujourd’hui, on ne va pas déroger à la règle puisqu’on va parler d’Imagicien, la nouveauté magique de chez Blam ! Peut être même que certains d’entre vous l’ont découvert pendant le confinement grâce au print’n’play !

Imagicien - Blam

Contenu du jeu :
4 plateaux de jeux – 4 feutres effaçables – 1 sablier
96 cartes formules – 1 livret de règles

Un jeu de Olivier Mahy
Illustré par Guillaume Bernon
Pour 2 à 4 joueurs
Dès 8 ans
20 minutes de dessin mystère

Le but du jeu ? Deviner le plus rapidement les dessins mystères

Imagicien - Blam

Comment on joue à Imagicien ?

Pour la mise en place, chaque joueur récupère un feutre et un plateau de jeu. Le sablier est placé au centre de la table et on formera le set de la partie avec 4 cartes formules. Pour la première partie, vous aurez 3 sets de tutoriels qui vous expliqueront les bases du jeu et ce qu’il est possible de faire. Commencez avec ceux là si c’est votre première partie 😉

Imagicien - Blam

Imagicien - Blam

Imagicien - Blam

Dans Imagicien, vous allez donc devoir retrouver les différents ingrédients de la carte formule pour les relier et ainsi dévoiler un dessin mystère !

Prêt à vous transformer en apprenti magicien ?

En tant qu’apprenti magicien, vous allez devoir décoder les différentes formules magiques qui vous attendent et ainsi gagner des étoiles de prestige pour espérer entrer dans l’école Imaginarium (rien que ce nom me plait :p ).

A votre première partie, vous aurez donc le tutoriel, en 3 sets, qui vous permettra de mieux comprendre les subtilités de chaque type de formule. Au fur et à mesure, la difficulté augmentera.

Imagicien - Blam

Imagicien - Blam

Imagicien - Blam

Les joueurs vont donc devoir retrouver les différents ingrédients qu’ils devront relier pour faire apparaître un dessin. Il y aura plusieurs types de chemins à réaliser :
– Les chemins ouverts qui vont d’une extrémité à une autre (et donc où il faut partir du premier vers le dernier).
– Les chemins fermés où vous pourrez partir d’où vous souhaitez puisque la forme se fermera.
– Un ingrédient seul sera à entourer uniquement
– Un ingrédient avec une étoile filante indiquera qu’il faut passer par cet ingrédient en formant un arc de cercle.

Imagicien - Blam

Imagicien - Blam

Imagicien - Blam

Formule déchiffrée ?

Même si le dessin n’est pas terminé, les joueurs peuvent trouver le dessin qui se cache derrière leur formule. Dès que c’est le cas, ils l’inscrivent sur leur feuille de jeu, la retourne, et retourne le sablier. Le joueur ne pourra plus modifier sa réponse et les autres joueurs auront encore 30 secondes pour tenter de trouver le dessin.

Mais comme ça ne peut pas être si facile que ça, le dessin ne sera pas forcément dans le bon sens et il faudra pivoter votre feuille pour avoir la bonne orientation 😉

Imagicien - Blam

Imagicien - Blam

Imagicien - Blam

Lorsque le sablier est fini, les joueurs révèlent leurs réponses et vont ainsi pouvoir marquer des points. Les synonymes sont valables 🙂 Si le joueur qui a retourné le sablier a juste, il remporte deux étoiles. En cas d’erreur de sa part, il retirera une étoile de son score actuel.
Tous les autres joueurs qui auront trouvé la bonne réponse marqueront 1 étoile.

Imagicien - Blam

Un peu plus de difficulté ?

Histoire d’équilibrer la partie, le joueur qui aura eu deux étoiles à la manche précédente devra retourner son plateau côté grisé. Il devra faire la prochaine formule sans les couleurs, et croyez nous c’est loin d’être évident.
Tous les joueurs effacent donc leurs dessins et passent à la manche suivante avec la prochaine formule au dos de la carte.

Il y aura donc 8 formules à deviner (4 cartes recto verso) par partie. A la fin, celui qui a le plus d’étoiles l’emportera !

Imagicien - Blam

Imagicien - Blam

Notre avis sur Imagicien !

Je crois qu’on tient un joli coup de coeur ici. Parce que déjà à Cannes il m’avait tapé dans l’oeil avec son côté simpliste mais pas tant que ça. Même s’il faut bien l’avouer, j’étais bien nulle ! Mais ce qui se passe au FIJ reste à Cannes, et je me suis carrément améliorée vu le nombre de parties qu’on a fait depuis qu’il est arrivé !

Imagicien - Blam

Imagicien - Blam

Imagicien - Blam

Familial, et très accessible !

On a tous au moins une fois joué aux dessins mystères avec les points à relier. Là, on retrouve la même base, mais bien plus complexe. Parce que non on ne relie pas des chiffres, mais des symboles tous différents mais à la fois si ressemblants pour trouver le dessin final.

Imagicien - Blam

Imagicien - Blam

Du coup on a des règles très accessibles, qui seront comprises en un rien de temps. Le tutoriel est bien pensé pour nous permettre d’apprendre les règles en jouant, et ça je dois avouer que ça me plait beaucoup. Plutôt que de passer 10 minutes à lire et expliquer les règles, on joue directement. Bingo de ce côté là.
Et vu le concept simple d’Imagicien, les plus jeunes pourront y jouer sans problème. Aucune lecture, juste des pictos, c’est parfait pour eux aussi. Pour leur simplifier le truc, on pourra retourner deux fois le sablier afin qu’ils aient plus de temps pour faire leur formule. La seule difficulté qu’ils pourraient rencontrer se fera au niveau du vocabulaire pour les mots à trouver et à écrire. Mais ça, ça peut encore s’adapter en fonction des enfants, en leur permettant de dire à voir haute sans écrire le dessin trouvé.

Imagicien - Blam

Une fiche chargée et la mémoire au rendez vous

A première vue, on pourrait se dire qu’une fois plusieurs parties faites, on retiendra les pictos sans trop de soucis. Alors oui, vous en repérerez deux trois, mais il y en a qui se ressemblent tellement que tous les retenir me parait compliqué. Vous aurez plus souvent des « mais je l’ai déjà vu celui là » en version impossible à retrouver 😉

La petite difficulté supplémentaire à passer en noir et blanc en cas de victoire est bien pensée pour rééquilibrer le jeu. C’est complètement galère sans les couleurs pour se repérer.
On l’a essayé à 3 à Cannes, et à deux ici, et il tourne très bien dans chaque configuration. Même si je pense qu’à 4 joueurs (et donc au max), le stress sera plus présent pour retourner le sablier en premier. Après la limite de 4 est fixée au niveau du matériel, mais je pense faire 2 fiches supplémentaires pour les rajouter et ainsi pouvoir jouer jusqu’à 6. Parce que je ne doute pas une seconde qu’il tournera aussi bien 😉

Imagicien - Blam

Imagicien - Blam

Côté matériel, pas grand chose à redire. J’ai peut être juste peur de la solidité des fiches au niveau des coins à long terme, mais au pire je les plastifierai 😉 Le reste est efficace, avec des grandes cartes pour une meilleure lisibilité, des feutres ardoises et le sablier. Largement suffisant pour un jeu du genre et à ce prix. Aucune déception de ce côté là, sauf peut être la taille de la boîte, mais je sais qu’à terme elle permettra de ranger les extensions.

Observation, rapidité et bonne ambiance !

Les principales bases du jeu sont là : observation et rapidité, avec une touche de déduction pour tenter de trouver le dessin avant de finir de le dessiner. La mécanique de base est simple, on part d’un jeu basique, mais le résultat est là. Ça fonctionne à merveille autant avec les plus jeunes qu’avec les plus grands.

L’ambiance sera aussi présente, puisqu’on prendra plaisir à chercher le dessin dans tous les sens, mais aussi à bien rire quand un joueur ne trouvera pas le bon mot ou se plantera dans les reliures entre les pictos. Parce que oui, un lapin ressemble apparemment à une robe ! ^_^ (et pour ma défense ce n’est pas moi qui l’ait dessiné celui là :p)

Imagicien - Blam

Imagicien - Blam

Et puis on ragera à ne pas trouver les bons pictos pendant que les autres trouvent plus vite. Ça sera frustrant, mais c’est ça qui est bon ! Surtout quand les ingrédients se ressemblent beaucoup (je pense notamment aux plantes et aux bocaux en disant ça !). Il faudra être attentif aussi aux zones ouvertes, fermées, celles qui contiennent un arc de cercle, parce que la moindre erreur d’observation peut vous coûter cher et vous plomber votre dessin (ça sent le vécu, tout à fait !)

Et côté rejouabilité ?

Ça a été la première question qui m’est venue à l’esprit, parce qu’une fois que les formules ont été réalisées, on s’en souvient. La preuve, on a refait le tutoriel qu’on avait déjà fait à Cannes, et on se souvenait des dessins au bout de quelques traits seulement.

Imagicien - Blam

Imagicien - Blam
Mais du coup la boîte de base contient 92 cartes de formules, soit 184 dessins ! Et à raison de 4 cartes par partie, on a quand même déjà 23 parties possibles. Ce qui est déjà pas mal 🙂 Mais une extension arrivera en fin d’année avec 60 nouvelles cartes (donc 120 nouveaux dessins). De quoi renouveler toujours le jeu !

Imagicien est-il pour vous ?

Imagicien se révèle comme une jolie surprise et un joli coup de coeur pour moi. Familial, accessible, venu d’une idée simple mais terriblement efficace, il ravira autant les plus jeunes que les plus grands ! Les extensions apporteront une touche de renouveau, et permettront de le savourer toujours autant ! (et en plus ça vient d’un éditeur Haut Savoyard ! Bravo les voisins 😉 )

Imagicien vous fait envie ? Précommandez le, il sort le 19 juin !

Retrouvez Blam! Editions sur le net : Site internetFacebookTwitter
Retrouvez BlackRock Games sur le net : Site internetFacebookTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *