Atlantes – L’Avis de Max – Gigamic

Mon obsession avec les poulpes n’est plus une surprise pour personne. Ils sont intelligents, malins, mignons et ne polluent pas la planète au point de la détruire. L’univers sous-maritime m’attire donc beaucoup. Pourtant, et tant mieux, il n’est pas surexploité. Le voir développé dans un jeu de combo de cartes m’a tout de suite convaincu de l’essayer et d’en parler. Un petit point de mécanique original aura fini de me combler. Il est l’heure de mettre votre plus beau maillot de bain et de plonger dans Atlantes !

Atlantes - Gigamic

Contenu du jeu :
1 livret de règles – 1 plateau de jeu commun – 4 plateaux individuels – 56 cartes lieu
8 cartes roi – 24 cartes personnage de départ – 18 cartes personnages de l’océan
16 mantas de départ – 23 mantas bonus – 5 jetons objectif (recto-verso)

Un jeu de Ivan Tuzovsky
Illustré par Andrew Modestov et Artur Varenyev
De 1 à 4 joueurs
À partir de 14 ans
Pour des parties d’environ 1h

Comment joue-t-on à Atlantes ?

Atlantes - Gigamic

Prêts pour le grand plongeon ?

Atlantes est un jeu aux règles simples voir très simples. À son tour, on joue une carte de son deck, on la défausse et on en applique les pouvoirs. Voilà. Tout le monde démarre avec le même paquet de cartes mais il est possible d’en acheter de nouvelles.
On a, dans le jeu, 2 ressources différentes. Ces ressources ne sont pas physiquement disponibles, c’est à dire qu’il n’y a pas de jeton pour les représenter et que donc on ne peut pas économiser d’un tour sur l’autre.

Atlantes - Gigamic

Les actions offertes par les cartes sont simples : elles nous permettent d’acheter d’autres personnages sur une rivière pour un coût en pièce, d’acheter ou de conquérir des cartes lieux pour un coût en pièces ou en pouvoir (trident)… On peut également explorer un lieu, c’est à dire décaler toutes les cartes lieux qui restaient sur la rangée suivante et défausser celles qui y étaient. C’est ainsi le seul moyen de faire apparaître de nouvelles cartes. Les dernières actions possibles : monter un lieu et le scorer seront expliquées plus tard.

Les cartes lieu ainsi récupérées vont se glisser (littéralement) sur notre plateau de jeu individuel. Sur ? Pas vraiment, il faudra les faire rentrer dans l’une des encoches prévues pour et les pousser jusqu’à ne laisser apparaître que le premier bonus. C’est à partir de là que les choix se font intéressants et nombreux. En effet le bonus visible le plus haut de la carte est immédiatement actif. S’il s’agit de ressources elles peuvent être ajoutées à notre carte personnage jouée pour avoir accès à d’autres lieux ou personnages.

Atlantes - GigamicAtlantes

Certains bonus permettent d’obtenir des personnages gratuitement ou de monter d’autres cartes. Ce que l’on entend par monter des cartes (et non pas « Mon thé, Descartes ! » qui est beaucoup moins poli) est l’action qui consiste à cacher le bonus actuel pour révéler le suivant, même si la case suivante est vide. Chaque fois qu’un bonus est utilisé, la carte est remontée d’un cran. Quand elle arrive au bout, elle n’est pas retirée et continue de bloquer la place ! Il faut alors utiliser l’action « trésor » pour la retirer.

Atlantes - Gigamic

À côté de son plateau de jeu, les joueurs disposent également de 4 mantas de départ. Celles-ci ont un bonus dessiné dessus et peuvent être jouées à tout moment. Pour les réactiver, il suffit de jouer notre carte qui nous fait récupérer notre défausse. On pourra en récupérer de nouvelles avec certaines cartes lieux. On pourra également sacrifier celles de départ si l’on réussit un objectif et que l’on veut le marquer le plus tôt possible. La partie s’arrête soit quand il n’y a plus de pioche de personnages, soit quand celle des lieux est vide ou soit quand quelqu’un a réussi les 4 objectifs.

L’avis de Max sur Atlantes !

L’herbe est-elle plus verte dans le marais d’à côté ?

Atlantes - Gigamic

L’expérience Atlantes a été fort agréable en effet ! La lecture des règles se fait bien, les icônes sont très bien faites, le matériel est efficace et vraiment top…

La première fois que l’on joue on ne sait pas vraiment où on va. Quand la partie va-t-elle se finir ? Que faut-il privilégier entre les bonus et les points de victoires ? Etc. Ce qui est bien la deuxième fois que l’on joue, c’est que l’on se pose encore les mêmes questions !

Atlantes - Gigamic

L’idée de l’évolution du jeu est un peu plus nette mais les choix et le stress de voir la partie se finir avant que l’on ait pu tout faire sont bien présents. Les cartes qui montent et disparaissent dans le plateau de jeu sont très sympathiques et fonctionnelles. Le fait que la carte, une fois complétée, reste pour bloquer l’accès à une autre est un petit plus : il faut penser à sacrifier des actions pour juste faire de la place (et c’est aussi ce qui fait comptabiliser les cartes). L’interaction entre joueurs est faible, juste sur le marché mais à raison au maximum d’une (voir deux) cartes par tour mais cela n’est pas dérangeant.

Les parties ne se ressemblent pas. En effet on peut changer les objectifs ; les 4 sets de départs de mantas sont légèrement différents et il existe un paquet de cartes supplémentaires composé de Rois qui permet de modifier le jeu.

Atlantes - Gigamic

Les + :

Un matos de qualité, les mantas sont hyper agréables et vraiment jolies
Des règles simples mais un jeu qui demande de la réflexion
De la rejouabilité, entre le nombre de cartes possibles, leur ordre de sortie et les objectifs…
Très bon à 2 comme à 4
Une carte poulpe (meilleur argument)
La petite originalité avec les cartes qui montent et qui révèlent des bonus au fur et à mesure : une super idée !

Les – :

✘ L’usure des cartes, c’est inévitable et elles ne sont pas sleevables sinon elles ne rentrent plus dans le plateau.
Un nombre de tour inégal sans contre-partie. Je n’ai pas vu d’effet vraiment négatif dessus mais je reste suspicieux.

Atlantes - Gigamic

En conclusion Atlantes est un vrai coup de cœur : un jeu familial + qui permet de rentrer dans les jeux plus poussés sans être incompréhensible. La mécanique est rafraîchissante et on enchaîne les parties sans soucis. Le matériel est vraiment au top et les illustrations magnifiques. Il ne révolutionne pas le monde ludique mais il lui donne une petite touche de fraîcheur qui suffit à vouloir l’enchaîner !

Atlantes vous fait envie ?

Retrouvez Gigamic sur le net : Site internetFacebookTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.