Hallertau – L’Avis de Max – Funforge

Ah ces grosses boîtes moches de jeu de société, très remplies et plus ou moins originales, souvent avec une mécanique de pose d’ouvriers et venant, la plupart du temps, d’Allemagne. J’aime généralement beaucoup ces jeux, que ce soit pour découvrir ou pour approfondir. Feld et Rosenberg sont deux noms que l’on citera régulièrement. Hallertau est un jeu de Uwe Rosenberg justement et il possède ce visuel si spécifique à ces jeux dits à l’allemande. Pas très attirant mais en même temps on ne peut s’empêcher de s’en approcher. Le contenu en vaut-il la peine ? Affaire à suivre !

Hallertau Funforge

Contenu de la boîte :
1 livret de règle – 1 plateau actions – 28 tuiles champs – 40 jetons outils – 1 jeton premier joueur
Un bloc de score – 6 cartes sections – 4 pioches de 30 cartes portail – 4 pioches de 35 cartes cour de ferme
1 pioche de 45 cartes bonus – 1 pioche de 25 cartes points – 80 cubes ouvriers – 30 jetons moutons
20 compteurs lin – 20 compteurs orge – 20 compteurs seigle – 16 compteurs argile
12 compteurs peau de bête – 12 compteurs lait – 12 compteurs viande – 12 compteurs laine
4 plateaux champs – 4 plateaux Foyer Rural – 4 plateaux étables – 4 tuiles aide de jeu
4 tuiles Foyer rural – 20 tuiles artisan  – 4 boîtes à bijoux – 4 compteurs bijou – 40 rochers

Hallertau Funforge

Un jeu de Uwe Rosenberg
Illustré par Lukas Siegmon
De 1 à 4 joueurs
À partir de 12 ans
Pour des parties comprises entre 50 et 140 minutes.

Comment joue-t-on à Hallertau ?

Des règles pas si bêêêêêêtes :

Hallertau Funforge

Le feuillet de règles de Hallertau est certes bien épais mais les 5/6 feuilles de la fin ne servent qu’à expliquer les nombreuses cartes du jeu. La mise en place est assez fluide et bien décrite, chaque joueur va récupérer trois plateaux différents et tous joueront sur le plateau central. Le jeu se déroule en 6 manches comportant chacune 10 phases dont 9 peuvent se jouer en simultanée (en tout cas c’est ce que nous avons fait).

La première phase consiste en un petit nettoyage du plateau principal. À 4 joueurs on enlève les cubes de la ligne la plus haute de chaque case d’action. À moins de joueurs, on tire une carte d’un paquet spécial qui nous indique quelles régions seulement seront nettoyées.
La deuxième phase consiste à retirer la carte de la manche en cours d’un de nos plateaux et d’y poser dessus autant de cubes ouvriers que ce que l’on voit à travers la fenêtre de notre maison (6 au départ).

Hallertau Funforge
La troisième phase nous permet de récupérer tous les bonus de la partie inférieure des cartes bonus déjà jouées.

La phase quatre est la phase à jouer chacun son tour puisque c’est la phase de pose d’ouvriers. En partant du premier joueur (aléatoire au départ puis la dernière personne à avoir effectuer l’action de piocher une carte), chacun va pouvoir poser un ou plusieurs cubes ouvriers sur une action du plateau central pour en profiter. On paie toujours le plus petit coût disponible. Une fois la case d’action complète, plus personne ne pourra venir la faire tant que celle-ci n’aura pas été nettoyée. Les actions consisteront à nous faire piocher des cartes, gagner des ressources, des moutons, gagner ou semer nos champs avec les graines que l’on a dans notre réserve… Notre réserve fonctionne de façon bien singulière puisqu’elle monte jusqu’à 5 et qu’au-delà, il faut reprendre un jeton ressource et repartir à 1.

Hallertau Funforge

Lors de cette phase, on peut également dépenser un certain nombre d’ouvrier pour gagner ce même nombre d’outils dont l’utilité arrivera lors d’une prochaine phase.

Et on continue …

Une fois que tous les joueurs ont dépensé tous leurs ouvriers, on passe à la phase suivante.
Phase cinq, on récupère la carte de la manche sur laquelle on avait posé les ouvriers et on la met dans notre main.

Hallertau Funforge
Phase six, on monte d’un cran tous les champs vides : comme ils n’ont pas servi à cette manche ils seront plus prolifique à celle d’après ! On peut également en monter un d’un cran supplémentaire.
Phase sept : on moissonne : on récupère donc un nombre de ressource égale au niveau du champs où celle-ci a été plantée. Par exemple si j’ai de l’orge planté dans un champ au niveau 4 je gagnerais 4 orges.

Hallertau Funforge

Phase huit, tous les joueurs gagnent un lait par mouton présent sur son plateau de jeu. Certains moutons pourront disparaître s’ils n’ont pas été bougé de là où ils ont été récupéré.
Phase neuf, celle à potentiellement faire chacun son tour la première fois. Ici, on va pouvoir dépenser des ressources pour améliorer nos artisans. Une fois tous les artisans améliorés une fois on pourra alors décaler la maison d’un cran vers la droite et un nouveau chiffre apparaîtra par la fenêtre indiquant soit plus d’ouvriers soit des points de victoire supplémentaires.

Hallertau Funforge

On peut améliorer plusieurs fois chaque artisan sur la route de ceux-ci se trouvent des cailloux. Pour pouvoir pousser un caillou il faut un outil qui n’est pas dépensé mais juste fatigué et qui reviendra dès la manche suivante. Si les deux cailloux sont côte à côte, il faudra les pousser tous les deux avec deux outils. Une fois que tout le monde a terminé ses améliorations on passe à la dernière phase.

  Phase dix, on repositionne les cailloux comme lors de mise en place de départ.

On joue ainsi les 6 manches et à la fin on compte les points visibles par la fenêtre de son foyer rural, les points visibles derrière les tuiles artisan, les points des cartes bonus et des cartes points, 1 point par mouton et 1 point pour 5 ressources restantes. Le joueur avec le plus de point l’emporte !

 

L’avis de Max sur Hallertau !

Hallertau(x) avis !

Hallertau Funforge

Hallertau c’est un bon gros jeu et pourtant il n’y a pas tant de règles que ça. On est surtout aidé par une aide de jeu justement qui est très bien faîtes et qui résume en détail toutes les phases d’action. La plupart se fait dans son coin, il faut juste s’attendre pour la phase 4, celle de pose d’ouvriers puisque chaque action entraîne un potentiel surcoût pour les autres joueurs. Moi, ça ne me dérange pas, surtout que les autres phases sont relativement rapides et que cela évite que le jeu traîne en longueur.

Hallertau Funforge

Ce qui change surtout d’une partie à l’autre ce sont les cartes. Déjà parce que deux des paquets changent à chaque fois mais aussi parce qu’on aura pas forcément les mêmes objectifs à accomplir, en plus de faire progresser nos artisans ! Le principal problème de ces cartes c’est qu’elles sont assez inégales. Certaines pourront très bien combotter ensemble directement et d’autres beaucoup moins. Est-ce gênant ? Je ne sais pas trop… Je n’ai jamais été trop embêté par ça, parfois les choses se goupillent bien, parfois beaucoup moins… c’est la vie ! Mais en tout cas, l’action qui m’a souvent semblé trop négligée par ceux qui ont fini dans les derniers, c’est la pioche de carte. Les combos qui peuvent en découler sont vraiment intéressants et captivants mais pas évidents à mettre en place !

Le jeu ressemble plus à du puzzle game avec une petite partie interaction : la grosse difficulté vient de la pose d’ouvriers où on peut se faire avoir en beauté !

Hallertau Funforge

Les + :

Un jeu complet mais avec des règles simples
Des aides de jeu au poil !
Une tension sur le plateau central au moment de la pose d’ouvriers
✓ Une mécanique centrale avec les améliorations d’artisans vraiment cool

Hallertau Funforge

Les – :

Un jeu qui prend de la place !
X Des mains de départ inégales ? Argument à mettre entre parenthèses
Un jeu peut-être un peu trop scripté.

Hallertau Funforge

En conclusion Hallertau est un très bon jeu de M.Rosenberg auquel j’ai pris plaisir à jouer et auquel je prendrais plaisir à rejouer. Toutes les configurations essayées m’ont semblé intéressantes et le jeu est vraiment fluide.  Malgré les paquets de carte différents, je pense toutefois que le jeu ne se renouvelle pas vraiment à chaque partie et qu’après un certains nombre de fois, on le laissera pour mieux y revenir plus tard.

Hallertau vous fait envie ?

Retrouvez Funforge sur le net : FacebookTwitterSite Internet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *