Mon bilan ludique de l’année 2019 : Spécial jeux pour tous – BDPhilou

Petit apparté avant de lui laisser la parole : BDPhilou rejoint le blog pour parler de jeux familiaux ! Il est chroniqueur sur le blog de Geeklette, mais a accepté de faire un article sur sa sélection 2019 côté jeux familiaux 😉 Et j’en suis vraiment ravie 🙂 (avec un peu de chance il reviendra de temps en temps vous parler jeux pour tous 😉 ). Les joies des réseaux sociaux permettent souvent de belles rencontres, et il en fait parti sans aucun doute ! 

Cher.e.s Ami.e.s, quel plaisir de me retrouver sur Le Carnet des Geekeries pour mon tout 1er article sur ce site. Pour l’occasion, comme Hina m’a laissé carte-blanche (Merci pour sa confiance !), j’ai décidé de vous parler des jeux auxquels j’ai le plus joué cette année et qui ont pour spécificité d’être particulièrement légers et malins au niveau de leurs règles. Ceci vous donnera peut-être des idées pour compléter vos listes de cadeaux à l’approche des fêtes de fin d’année.

INSIDER

De 4 à 8 joueurs – Dès 9 ans – Durée de partie : 15 minutes environ
Un jeu de Akihiro Itoh, Daichi Okano, Kwaji, Kito Shinma chez Oink Games

A shopper ici : 

Vous connaissez sans doute le jeu du loup garou ? Vous savez, celui où un joueur fait tout pour accuser d’autres personnes à sa place et ne pas être démasqué. Ce jeu est bourré de qualités mais il a un défaut qui est assez rédhibitoire pour moi : les joueurs s’éliminent au fur et à mesure de la partie. Du coup, on trouve le temps trèèèèèèèèèèès long si l’on est éjecté dès le début du jeu. Et bien Insider, c’est le feeling du loup garou mais en beaucoup plus rapide et SURTOUT sans élimination.

Le principe est simple : en début de partie un Maître du jeu est déterminé au hasard. Il prend secrètement connaissance d’un mot (Par exemple : Du sel, un réveil matin, un footballeur, etc.). Ensuite, c’est au tour du joueur ayant la carte « Traître » de prendre également connaissance de ce mot. Personne ne sait qui est le traître… même pas le Maître du jeu. Ensuite, les joueurs (le traître y compris !) ont 4 minutes pour trouver le mot secret sans quoi, tout le monde perd la partie. Pour cela, à tour de rôle, chacun pose une question au Maître du jeu dont la réponse sera obligatoirement « Oui », « Non » ou « Peut-être/Je ne sais pas».

Une fois le mot trouvé, la partie prend un autre tournant car il va falloir démasquer le Traître. Les joueurs vont donc s’accuser en se basant sur les questions que chacun a posé. Cette phase est à mourir de rire ! Ensuite un vote a lieu pour déterminer qui est le Traître. Ce jeu est une pépite ! J’y ai joué un nombre incalculable de fois cette année et avec des joueurs très différents.

A chaque fois, les rires et la bonne humeur étaient au rendez-vous, y compris chez les personnes timides. Je vous le recommande chaudement et particulièrement si vous avez l’occasion d’y jouer au moins à 6 joueurs. D’autant plus que la boite est minuscule et s’emmène partout avec vous. A titre personnel, Insider est tout simplement mon jeu d’ambiance de l’année 2019 !


 

DEEP BLUE

De 2 à 5 joueurs – Dès 8 ans – Durée de partie : 45 minutes
Un jeu de Daniel Skjold Pedersen & Asger Harding Granerud chez Days of Wonder

A shopper ici : 

J’ai toujours aimé les jeux de Days Of Wonder mais j’avoue que depuis Five Tribes et Quadropolis, j’étais un peu resté sur ma faim. Lorsque Deep Blue (un jeu basé sur la plongée sous-marine et la recherche de trésors) a pointé le bout de son nez dans les rayons des magasins, je n’avais donc pas d’attentes particulières à son sujet. Grave erreur car ce jeu m’a surpris à plus d’un titre et s’inscrit, d’après moi, dans les tous meilleurs jeux de l’éditeur. Il faut dire que Deep Blue a 2 beaux atouts : Un matériel magnifique (c’est la patte de l’éditeur) et des règles très accessibles.

Sans entrer dans les détails, sachez qu’à votre tour, vous ne pourrez réaliser qu’une seule action parmi 4 possibles : Déplacer vos bateaux, acheter une carte améliorant vos déplacements ou vos plongées, récupérer 3 cartes déjà jouées ou effectuer une plongée. Lors de ces dernières, le joueur actif piochera une à une des pierres précieuses dans un sac. L’idée toute simple mais ultra efficace de cette situation étant que tous les joueurs ayant un bateau présent sur le site de plongée profitent de ce tirage !

Le problème étant que certaines pierres précieuses sont des pièges symbolisant un manque d’oxygène ou une attaque de requins. Si tel est le cas, chaque joueur encore présent devra s’en défendre (grâce à une carte de sa main ou à un emplacement adéquat) ou quitter la plongée les poches vides ! Le fait qu’un seul joueur pioche pour tous rend le jeu très amusant car, si l’on a en main de quoi se défendre et/ou améliorer le bénéfice de notre plongée, on aura tendance à encourager le joueur concerné à piocher davantage de pierres précieuses… quitte à ce que celui-ci s’auto élimine de sa propre plongée suite à un mauvais tirage.

Le gagnant étant bien évidement le joueur ayant cumulé le plus de trésors. Ce jeu est une merveille ! L’un des tous meilleurs Days of Wonder jamais sorti. C’est clairement le jeu que je mettrais sous le sapin si je devais faire un cadeau à une famille avec des enfants autour de 10 ans. Le jeu prend vraiment tout son sens à 4 ou 5 joueurs car il y aura davantage d’occasions de « squatter » les plongées des autres. A titre personnel, Deep Blue est mon jeu familial de l’année (TRÈS haut la main).


FIESTA DE LOS MUERTOS

De 4 à 8 joueurs – Dès 12 ans – Durée de partie : 15 minutes environ
Un jeu d’Antonin Boccara chez OldChap Games

A shopper ici : 


Il est des jeux dont on se demande comment se fait-il que personne n’y ait pensé avant : Fiesta de Los Muertos est de ceux-là ! Un jeu dont les règles sont apprises en 2 minutes et dont le plaisir est sans cesse renouvelé. Dans ce jeu, chaque joueur prend secrètement connaissance d’une carte personnage et inscrit sur une ardoise en forme de crâne un mot en rapport avec celui-ci. Ensuite, il passe l’ardoise à son voisin qui effacera le mot en question et le remplacera par un mot assez proche.

Evidemment, il ne sait pas à quel personnage ce mot est rattaché. On répète l’opération 3 autres fois et ensuite toutes les ardoises sont mélangées puis révélées. On fait de même pour les cartes présentant les noms des personnages. Ensuite, il appartient à chacun de retrouver à quel mot est associé quel personnage. Et les surprises sont légions tant les associations d’idées partent parfois totalement en vrille. Par exemple, lors d’une partie, c’est finalement le mot « Gendarme » qui était associé à Hamlet. Pourquoi ? Parce que les joueurs ont écrit au fur et à mesure les mots suivants pour le personnage d’Hamlet : « Vengeance » puis « Justicier » puis « Police » et enfin « Gendarme » !

Fiesta de Los Muertos repose donc sur une variante bien plus fun et surtout simultanée du téléphone arabe. Un jeu d’une efficacité à toute épreuve. A titre personnel, Fiesta de Los Muertos est mon jeu « apéro » de l’année.


 

GREENVILLE 1989

De 3 à 6 joueurs – Dès 16 ans – Durée de partie : 30 à 60 minutes
Un jeu de Florian Fay, illustré par David Sitbon chez Sorry we are French

A shopper ici : 


Peut-être connaissez-vous l’énorme succès qu’est Dixit ? Il s’agit d’un jeu où il faut donner des titres à des cartes richement illustrées pouvant prêter à de multiples interprétations. Sur cette base, de nombreux jeux sont sortis avec parfois de vraies pépites (comme Mysterium qui renouvelle la formule en y ajoutant une bonne dose de Cluedo) ou des déceptions. Greenville 1989 fait clairement parti de la 1ère catégorie car, comme Mysterium, le jeu s’éloigne de son modèle pour proposer une lecture qui lui est propre : à savoir, une aventure scénarisée par les joueurs !

Un peu comme dans un jeu de rôle (mais en beaucoup plus court), les joueurs devront en effet décrire leurs cartes puis, grâce à un joueur qui endossera le rôle du guide, essayer de trouver leurs futures destinations. Le but étant que chacun retrouve son chemin sans sombrer dans la folie. On ne s’en rend pas compte à la lecture des règles mais Greenville 1989 est un jeu très drôle. En effet, il oblige les participants à parler et à raconter leur histoire fictive à partir de cartes.

Il est fréquent que cela parte un peu dans tous les sens pour notre plus grand bonheur. Rassurez-vous, il est aussi possible d’y jouer de façon plus « sérieuse » si vous préférez. J’ai en tout cas plus constaté que mêmes les joueurs timides se prêtaient finalement au jeu avec plaisir. Il faut ajouter à cela une ambiance dans l’esprit de Stranger Things (attention certaines images sont un peu gores) qui pose un décor des plus immersifs.

Je recommande ce jeu particulièrement à ceux qui n’osent pas se lancer dans des jeux de rôle du fait de leur complexité ou de leur aspect chronophage. Je le recommande aussi aux fans de la célèbre série de Netflix. A titre personnel, Greenville 1989 est incontestablement mon jeu narratif de l’année 2019 (Pour son ambiance, son originalité et les fou-rires qu’il déclenche).


NAGA RAJA

Pour 2 joueurs – Dès 9 ans – Durée de partie : 30 minutes
Un jeu de Bruno Cathala et Théo Rivière chez Hurrican Games

A shopper ici : 


S’il y a bien un type de jeu que j’affectionne particulièrement c’est celui consacré exclusivement à deux joueurs. Dans ce domaine, l’un des auteurs de référence est Bruno Cathala (Je vous recommande d’ailleurs l’increvable Mister Jack Pocket auquel je joue régulièrement avec le même plaisir depuis des années et qu’il a co-créé avec Ludovic Maublanc). Cette fois-ci, c’est accompagné de Théo Rivière qu’il nous offre Naga Raja.

Il s’agit d’un jeu où chaque joueur possède son propre temple regorgeant de trésors cachés. A chaque tour, il faudra miser des cartes de sa main afin de prendre possession d’une tuile permettant d’explorer son temple. Les cartes ont une valeur (en lancé de dés -au design très particulier-) et un pouvoir. Les joueurs ne pourront profiter que d’un seul de leur avantage lorsqu’ils les jouent. C’est le 1er joueur à totaliser ou dépasser les 25 points de trésor récoltés qui remporte la partie. Il faudra aussi éviter de trouver ses 3 reliques maudites sous peine de perdre immédiatement.

Toute la subtilité du jeu repose sur le choix cornélien de l’utilisation de ses cartes : Je privilégie sa valeur en jet de dés ou son pouvoir ? De plus, il y a une véritable courbe d’apprentissage car au fur et à mesure des parties on comprend mieux l’avantage de tel ou tel pouvoir. J’ai enchaîné les parties de cet excellent jeu et ma nièce de 11 ans en est devenue fan ! C’est sans conteste que Naga Raja est mon Jeu à 2 joueurs de l’année 2019 !

Voilà, j’espère que cet article vous aura plu et surtout qu’il vous aura éclairé sur mon bilan ludique de l’année 2019.

5 pensées sur “Mon bilan ludique de l’année 2019 : Spécial jeux pour tous – BDPhilou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *