[MANGA] Le Chant des Souliers Rouges – Tome 3

Le flamenco, les garçons, la danse, ça vous rappelle quelque chose ? Je suis sûre que vous avez déjà vu passer par ici Le Chant des Souliers Rouges, édité par Kazé ! Cette histoire plutôt originale, où Kimitaka se lie d’amitié avec Tsubura et Hana, et tente de leur faire partager les cours de Flamenco ?

Le Chant des Souliers Rouges tome 3

Le Chant des Souliers Rouges – Tome 3
Manga édité chez Kazé
Prix conseillé : 8,29 euros

Résumé : Deux lycéens mal dans leur peau. L’un gêné par son embonpoint et sa timidité, l’autre, par sa voix rauque. Tsubura, souffre douleur de la classe, et Hana, le grand taciturne que tout indiffère, forment désormais une petite bande avec Kimitaka. Mais leur lien d’amitié naissant reste fragile. En partageant les cours de flamenco de leur ami, ils trouveront peut être, eux aussi le moyen de s’épanouir…

L’histoire du tome 3 Le Chant des Souliers Rouges

On retrouve nos 3 amis au lycée, au moment de recevoir leurs résultats. Alors que Kimitaka et Tsubara ont la moyenne, Hana doit assister au cours de soutien. Les deux premiers se rendent alors au cours de Flamenco, où ils apprennent qu’ils ont besoin d’un chanteur, ils pensent alors tout de suite à Hana, qui a été choriste étant plus jeune, mais ce ne sera pas une tâche facile de le convaincre …

Le Chant des Souliers Rouges tome 3
Mais en cours, les camarades de classe veulent s’en prendre à Hana, qui tombe dans les vappes dès qu’il est le centre de l’attention. Ils tentent de le pousser à bout, mais Tsubara est toujours présent pour éviter que cela se produise. Au péril de sa vie d’ailleurs puisqu’il se fait souvent bagarrer juste derrière !
Les deux copains ont toujours en tête de motiver Hana à chanter lors de la fête de l’école, pour le spectacle de flamenco. Ils décident alors de trouver des tas de musiques Flamenco pour lui prouver qu’il ne faut pas être un chanteur lyrique mais un chanteur à voix rauque …

Le Chant des Souliers Rouges tome 3

Leur amitié commence à être mise à rude épreuve, avec le manque de confiance de chacun, mais vont-ils arriver à surpasser tout ça ?

Notre avis sur Le Chant des Souliers Rouges – Tome 3

L’histoire continue avec les cours de Flamenco, mais pas seulement. On en apprend plus sur le passé de Tsubara & Hana, les deux amis de Kimitaka, et on découvre pourquoi ils ont aussi peu confiance en eux. L’histoire est toujours aussi touchante, on s’attache encore plus à nos trois personnages, qui n’ont pas une vie facile mais qui continuent à évoluer, qui veulent avancer, coûte que coûte. Quand on voit la persévérance de chacun d’entre eux, on ne peut qu’être admiratif ! On y prend goût et on a limite envie de les pousser pour qu’ils avancent encore plus vite !

Le Chant des Souliers Rouges tome 3

On s’éloigne un peu du monde de la danse dans ce troisième tome, mais ce n’est pas plus mal, ça permet d’en apprendre plus sur nos personnages.

Côté graphismes, ça reste très particulier. Je me souviens avoir eu un peu de mal au début du premier tome, mais on s’y fait, et la lecture est vraiment agréable. Mais l’écriture et la justesse de cette histoire est prenante, vraiment. Un de mes coups de coeur de cette année 2017 ! Je dévore chaque nouveau tome, et même si au début, l’histoire peut paraître un peu étonnante, tout comme le style graphique, on y prend goût ! C’est dansant, tout en douceur, comme sur une ligne qui ne s’arrête plus … On ressent chacune de leurs émotions sur leurs visages.

Le Chant des Souliers Rouges tome 3

Mizu Sahara appuie sur certains points sensibles de notre société d’aujourd’hui : l’importance de l’apparence, le jugement des autres, le harcèlement scolaire. Des sujets d’actualité, qui touchent beaucoup de personnes aujourd’hui. Au final, on se rend compte de l’humanité de nos 3 personnages, certainement les moins débiles de la classe, même s’ils sont toujours mis à l’écart par les autres parce qu’ils ne rentrent pas dans les cases. Ils préfèrent penser au bien être des autres sans critiquer à tout va.

Si j’ai un petit regret sur l’histoire, c’est certainement le fait de ne pas voir la jeune fille avec qui Kimitaka avait échangé ses chaussures de basket. J’espère qu’on la verra dans les prochains tomes ! Tout comme Mme Morino, la propriétaire du club de flamenco !

Le Chant des Souliers Rouges tome 3

Je crois que c’est le tome qui m’a le plus touché émotionnellement parlant. On a de la peine pour nos personnages mis de côté, et les voir s’entraider à ce point prouve que leur amitié est plus forte que tout !

Kazé nous propose ici une édition toujours aussi belle, avec une couverture à en faire craquer plus d’un, d’une douceur magnifique dans les couleurs aussi ! Mais surtout qu’est ce que j’ai hâte de connaître la suite !

Vous connaissez le Chant des Souliers Rouges ?

Retrouvez Kazé sur le net : Site internetFacebookTwitterInstagram

Le Chant des Souliers Rouges tome 3

Merci à Anita & Kazé pour cette belle réception <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *