Villageo – Test et avis – Blue Orange

Je crois que ma ludothèque commence à se remplir de plus en plus de petits jeux en solo ! Et même si le chéri aime jouer aux jeux de société, parfois c’est bien agréable d’avoir ce genre de jeu pour faire une partie quand on veut 😉 Du coup aujourd’hui, je vous propose de découvrir Villageo, le nouveau casse tête solo de chez Blue Orange !

Villageo - Blue Orange

Contenu du jeu :
16 tuiles (4 parcs, 4 lacs, 4 commerces et 4 zones résidentielles)
60 cartes ville – 1 cadre en forme de puzzle
1 livret de règles

Un jeu de Ives Janssens
Illustré par Stivo
Pour 1 joueur
Dès 8 ans

Le but du jeu ? Construire sa ville idéale en respectant les contraintes

Villageo - Blue Orange

Comment on joue à Villageo ?

Pour la mise en place, le joueur devra assembler le cadre de son puzzle. Ensuite, il faudra choisir une carte ville en fonction du niveau de difficulté choisi. Le cadre sera placé au dessus.

Dans Villageo, vous incarnez un urbaniste qui souhaite créer les plus belles villes possibles ! Mais comme tout chantier, il y aura quelques contraintes à respecter pour réussir la construction en fonction du plan d’urbanisme 😉

Villageo - Blue Orange

Début de la construction ! 

Chaque carte a son niveau de difficulté (vert : facile, jaune : normal, orange : difficile et rouge : expert). Ainsi, vous allez pouvoir y aller petit à petit dans la difficulté. Au verso de la carte on retrouve le défi, et de l’autre côté, c’est la solution de la carte précédente qui vous attend !

Une fois la carte choisie, vous allez pouvoir commencer à construire vos bâtiments, mais tout en respectant les différentes contraintes :

– Les terrains colorés sur la grille doivent obligatoirement être recouverts par une tuile de même type.
– Les tuiles de même types ne peuvent jamais se toucher que ce soit par un côté ou un angle.

Villageo - Blue Orange

Villageo - Blue Orange

Villageo - Blue Orange

Construction finie ? 

Pour finir le défi, il faudra que tous les terrains de la ville soient recouverts grâce aux 16 tuiles présentes dans la boîte tout en respectant les contraintes. En sachant qu’une carte n’a qu’une seule solution, mieux vaut d’abord placer les tuiles obligatoires à leur place. Celles dont il n’y aura pas 15000 solutions pour les placer. Une fois celles là trouvées, vous avancerez bien mieux.

Dès que vous avez fini, vous pourrez vérifier si c’est tout bon au verso de la carte suivante. Et oui, la solution ne sera pas cachée derrière votre carte ! (pratique pour éviter de tout virer en retirant la carte en dessous de votre village !).

Villageo - Blue Orange Villageo - Blue Orange

Villageo - Blue Orange

Si c’est tout bon, plus qu’à passer à la suivante, à monter de difficulté ou non, bref à continuer encore et encore à créer vos villages selon vos plans !

Villageo - Blue Orange

Notre avis sur Villageo !

Avec Villageo, on retrouve un casse tête solo qui passe vraiment bien. Et bien addictif dans son genre en prime. J’ai de plus en plus de petits jeux solo du genre qui sortent facilement quand le chéri n’est pas là, ou quand je suis en congé et que j’ai envie de jouer ! Et là avec 60 défis, je sais que j’en ai pour un petit moment, parce que je n’y joue pas tous les jours non plus. J’ai du en faire un peu plus du tiers je pense pour l’instant !

Villageo - Blue Orange

Villageo - Blue Orange

Villageo - Blue Orange

On retrouve un jeu aux règles rapides, logiques, qui vous plongeront dans le célèbre tetris qu’on connait tous ! A assembler ces pièces pour former le village parfait de la carte.

Une difficulté croissante

On a plusieurs étapes de difficultés, qui vont nous permettre de mieux assimiler le concept avant de se lancer dans des folles parties de plus en plus difficiles. De quoi se creuser bien les méninges. Mais comme Villageo est un jeu très accessible, il pourra même être joué avec les plus jeunes. Et quand je vois comme mon neveu de 5 ans s’éclate avec Mindo, je pense que je ne vais pas tarder à lui parler de Villageo (oui c’est pratique les jeux solo quand il veut jouer pendant que je fais autre chose 😉 ).

Villageo - Blue Orange

Villageo - Blue Orange

Villageo - Blue Orange

Côté matériel, rien à redire, on a le strict minimum et bien suffisant. Le cadre est peut être un peu fragile et ne s’emboîte pas super bien, mais ça ne m’a pas vraiment gênée. Donc tout va bien ! Et avec sa petite boîte, on peut facilement l’emporter partout, et le glisser dans son sac, parfait !

Addiction totale

Alors par contre, comme souvent avec les casse tête solo de chez Blue Orange, c’est le genre de jeu qui rend totalement accro. J’ai enchaîné les cartes avec tellement de plaisir haha, à trouver les petites subtilités du plan pour être sûre que ce soit bon. A retirer des tuiles parce qu’elles me bloquaient, pour recommencer derrière, bref, on a envie d’y arriver sans aucun doute. Si vous êtes du genre à aimer les casses têtes, vous risquez de craquer sans soucis. En plus il est coloré et forcément ça attire !

Villageo - Blue Orange

Villageo - Blue Orange

Villageo - Blue Orange

Villageo est-il pour vous ?

Si vous aimez les jeux solo, et qu’en plus les casses têtes sont votre truc, n’hésitez pas une seconde. Comme avec Kameleo, on retrouve de nombreux défis à réaliser, avec une difficulté croissante. Idéal pour toute la famille et même pour les plus jeunes.

Villageo vous fait envie ?

Retrouvez BlackRock Games sur le net : Site internetFacebookTwitter
Retrouvez Blue Orange sur le net : Site internet FacebookTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *