[TEST] The Evil Within 2 – PC

Il y a 3 ans, Shinji Mikami (le papa de Resident Evil) ramenait le genre du Survival Horror sur le devant de la scène avec The Evil Within ! Un jeu qui renouait avec les codes du genre. Un univers glauque et oppressant, un scénario pesant, un bestiaire conséquent, et la peur d’être à court de munitions à n’importe quel moment ! Un premier épisode plein de bons sentiments qui n’avais pas spécialement déçu, mais qui n’avait pas complètement convaincu non plus ! Aujourd’hui, Bethesda Softworks remet le couvert et nous livre la suite : The Evil Within 2 !

The Evil Within 2

The Evil Within 2

Commençons par parler de l’aspect visuel du jeu qui peut s’avérer séduisant et frustrant à la fois ! Grosse nouveauté, le jeu nous plonge dans la ville virtuelle d’Union, une ville découpée en plusieurs parties semi-ouvertes où il vous est possible de vous promener à votre guise (dans les rues ainsi que certains intérieurs). Le système de ville découpée en secteurs, fait furieusement penser à Silent Hill. Attention cependant, l’histoire principale nous emmène quand même dans des lieux plus fermés et étriqués avec son lot de scripts et d’environnements sombres, glauques et variés !

La direction artistique, quand à elle, est assez bonne ! Bien qu’assez limitée au sein de la ville, la direction artistique nous en met plein la vue lors des phases de jeux en intérieur ! La mise en scène est elle aussi assez réussie !

The Evil Within 2

La partie technique est perfectible cependant … Bien qu’il y ait une légère amélioration par rapport au précédent opus, The Evil Within 2 reste légèrement en dessous des autres grosses productions actuelles ! Certaines textures sont parfois assez vilaines, certaines animations des visages rigides, ou encore une synchronisation labiale parfois aux fraises … L’affichage de certaines textures distantes laisse aussi à désirer … comme l’herbe que l’on voit apparaître lors d’un zoom avec le fusil de précision.
Malgré cela, le jeu s’en tire très bien grâce à sa direction artistique, ses effets de lumière et les changements de filtres de couleurs lors de certains points. Les jeux de lumières apportent un énorme plus à l’immersion et conditionnent fortement l’ambiance de ce survival horror !

Du côté du gameplay, peu ou pas de nouveautés ! Nous sommes toujours en face d’un jeu à la 3ème personne, caméra à l’épaule. Malgré la possibilité de sprinter (lié à la barre d’endurance), une certaine lourdeur, inhérente au genre se dégage du personnage ! Cette lourdeur augmente notre sentiment de vulnérabilité, avec d’un côté la lenteur de mouvements de notre personnage, et d’un autre la vitesse et la force des ennemis. Ajoutez à cela, une faible quantité de munitions, ce qui vous obligera à ne pas les gaspiller, et vous voilà devant un véritable Survival Horror !

The Evil Within 2 introduit cette fois un système de craft qui vous permettra de créer des munitions (en faible quantité quand même) et vos seringues de soins. Et comme dans le premier opus, vous pourrez toujours améliorer les compétences de votre héros au fur et à mesure ainsi que les armes que vous possédez !

Grosse nouveauté, vous pourrez maintenant jouer de façon furtive et vous faire la plupart des ennemis discrètement. Un très bon point pour combler au manque de munitions. Vous pourrez vous mettre à couvert, vous cacher dans les buissons, lancer des bouteilles, créer des diversions et enfin vous faufiler dans le dos de l’ennemi pour l’exécuter !

The Evil Within 2

The Evil Within 2

Pour ce qui est de l’histoire, difficile de vous en parler sans vous spoiler quoique ce soit …. Ce que je peux vous dire cependant, c’est que The Evil Within 2 se situe quelques mois après les événements de Beacon du premier opus. Nous contrôlons toujours Sebastian Castellanos qui va être de nouveau projeté dans le STEM. Mais cette fois ci, vous y allez de votre plein gré afin d’y retrouver votre fille censée être morte depuis bien longtemps … Pourquoi est-elle à l’intérieur du STEM ? Ça, je vous laisse le découvrir ! Bien évidemment, à l’intérieur du STEM, rien ne se passe comme prévu ! La ville d’Union est sous le contrôle d’un psychopathe et la simulation part en lambeaux … Ce qui nous amène à des mises en scènes très intéressantes ! La bande son quand à elle n’est pas en reste non plus, elle est de très bonne qualité !

Le doublage français est aussi très bon, le bruitage des armes claque (peut être un peu trop ?) mais la mention spéciale est pour la musique et les bruitages d’ambiance ! Juste parfaits ! Tout est prévu pour nous faire frissonner et cela colle parfaitement à l’ambiance pesante et oppressante !

Notre avis sur The Evil Within 2

Malgré ses légers défauts techniques, The Evil Within 2 est une vraie réussite ! Il est l’un de ces jeux qui nous captivent jusqu’à la fin de son scénario ! Un scénario maîtrisé à la perfection et dont on n’a de cesse de vouloir connaître la suite !

Bien que graphiquement léger par rapport aux grosses productions actuelles, The Evil Within 2 compense largement ses défauts grâce à son ambiance unique, sa direction artistique maîtrisée et sa bande son menée à la baguette ! Le choix d’un monde semi ouvert peut paraître étrange pour un survival horror, mais il n’en est rien ! Le jeu trouve son équilibre en proposant ses quêtes principales dans des lieux plus cloisonnés, bien plus propice au genre, et à la maîtrise de la mise en scène.

La ville d’Union sera quand à elle le terrain de jeu des quêtes secondaires et de l’exploration avec sa belle brochette de collectibles à trouver !

The Evil Within 2 est sans conteste une franche réussite !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *