[TEST] Quantum Break PC

Le voyage dans le temps….Voilà ce que nous propose Remedy pour son dernier bébé : Quantum Break

Comme vous le savez, Quantum Break faisait parti de mon top 5 de mes jeux les plus attendus avant Noël, et ça y est, j’ai enfin pu poser mes mains dessus après des mois d’attente entre la sortie Xbox One/Windows 10 et la sortie Windows 7/8/8.1, et je vous livre maintenant mes impressions sur ce nouveau jeu !

quantumbreak-2016-10-01-12-13-57-64

Développé par Remedy et publié par Microsoft, Quantum Break est un jeu d’action à la troisième personne qui nous place dans la peau de Jack Joyce. Après un incident lors de la mise en route de la machine à voyager dans le temps par son meilleur ami Paul Serene, Jack se retrouve malgré lui en possession de certains pouvoirs. Mais ce n’est pas la seule conséquence de l’activation de la machine : Une fracture temporelle qui nous conduira tout droit vers la fin du temps (rien que ça ^^) et c’est à nous de trouver le moyen d’empêcher que cela ne se produise.

quantumbreak-2016-10-01-12-19-46-46 quantumbreak-2016-10-01-18-28-10-33

 (La machine à voyager dans le temps… C’est sûr c’est pas une Delorean mais elle a quand même de la gueule je trouve ^^)

Pour ce qui est des graphismes, Quantum Break est visuellement très réussi ! Les effets de lumières sont vraiment bluffants et les effets de dérèglement du temps sont saisissants (à plusieurs moments dans le jeu, le temps se fige pour la plupart des personnes, un des résultats de la fracture temporelle 🙂 ) !!! Côté technique, il faut avouer que Remedy ne s’est vraiment pas foulé pour le portage PC :/ le jeu est extrêmement gourmand et les petites configurations auront sûrement du mal à le faire tourner ! Mais heureusement, même réglé au minimum dans les options graphiques, le jeu restera agréable à l’œil pour peu que vous ne soyez pas un inconditionnel du sacro sain 1080p/60 fps ! A titre de comparaison, sur ma gtx 770 et mon i5 2500k overclocké, à l’exception des 2 options pour les ombres sur moyen, toutes les autres étaient sur haute !

Mais pour que le jeu tourne comme il faut avec ces options j’ai dû activer une option du jeu qui permet en réalité d’utiliser une résolution de 720p upscalé en 1080p. Résultat en jeu ? Une image légèrement floutée, et un jeu qui tourne à 40 images par seconde en moyenne 🙂 mais rassurez-vous, on s’y fait très vite et le jeu s’en révèle vraiment très joli , et le gameplay et le scénario prennent vite le pas sur le reste 🙂

quantumbreak-2016-10-01-18-49-32-44

(La fracture temporelle commence….)

quantumbreak-2016-10-01-18-46-53-75

(Résultat : Le temps vient se s’arrêter au point zéro….)

quantumbreak-2016-10-03-10-59-36-70

(Quand je vous dis que le jeu est vraiment joli 🙂 )

Parlons un peu du gameplay, alors pour commencer, pour les habitués des TPS (jeu d’action/tir à la troisième personne) le système de base est très classique ! Système de couverture, gunfight…. Mais à cela vont très vite s’ajouter vos tous nouveaux pouvoirs 😀 ! Une vision temporelle qui vous permettra d’identifier les objets dignes d’intérêt et de voir la position des ennemis, l’arrêt temporel qui bloquera le temps dans une petite zone choisie, l’esquive vous permettra de vous déplacer rapidement à couvert ou prendre un ennemi à revers, et un bouclier temporel qui formera une bulle autour de nous et nous protégera des dégâts pendant quelques secondes ! En plus de ces pouvoirs, vous pourrez également accélérer les déplacements de votre personnage pendant un temps limité ou même créer une bulle d’énergie temporelle sur un point précis provoquant une explosion qui figera vos adversaires dans les airs !

Tout l’intérêt du gameplay réside donc dans ces pouvoirs, heureusement pour nous, nous y avons accès très rapidement dans le jeu et à partir de là les gunfights prennent en profondeur et deviennent beaucoup plus dynamiques et jouissifs !! Figer le temps autour d’un ou plusieurs ennemis pour ensuite tirer une salve qui n’atteindra sa cible uniquement lorsque la bulle s’estompera, esquiver un ennemi en se déplaçant presque instantanément et l’abattre dans le dos, utiliser notre bouclier pour nous tirer d’un mauvais pas ou même juste pour tirer dans le tas….. Bref vous l’aurez compris, l’utilisation des pouvoirs est vraiment très bien pensée et devient très vite indispensable, et on prend vraiment du plaisir à les utiliser 😀 ! Et point très intéressant, certains de nos pouvoirs sont aussi mis à contribution lors de phases d’exploration 🙂

quantumbreak-2016-10-04-13-00-29-57

quantumbreak-2016-10-05-11-16-59-00

quantumbreak-2016-10-07-11-01-29-48

quantumbreak-2016-10-05-11-41-31-12

(Les effets des pouvoirs nous chatouillent la rétine 😀 )

Le scénario quand à lui est peut être très convenu de prime à bord (voyage dans le temps et conséquences) mais il est maitrisé du début à la fin ! Découpé en 5 actes, avec une véritable série (avec les acteurs ayant prêté leurs traits pour le jeu) entre chacun, Quantum Break nous entraine dans une histoire avec ses mystères et ses rebondissements. Pour ma part, je n’ai pas pu décroché du jeu voulant à tout prix connaitre la suite des évènements et le dénouement de l’histoire. Plusieurs collectibles sont disséminés tout au long du jeu (vraiment beaucoup en fait  mais pas bien dur à trouver grâce à la vision temporelle ^^) et nous apportent des précisions sur certains points ou sur certains personnages, je ne saurais donc vous conseiller de tout fouiller pour les trouver et ainsi ne perdre aucune miette de l’histoire 🙂

Entre chaque acte (à l’exception du dernier) vous aurez aussi à faire un choix, appelé jonction, entre 2 futurs possibles. Ces choix n’auront malheureusement qu’un faible impact sur la série et le reste du jeu (un personnage sera remplacé par un autre par exemple à un endroit du jeu), bref pas très folichon et un peu dommage, j’aurais préféré que nos choix amènent des conséquences bien plus importantes avec un dénouement différent :/

quantumbreak-2016-10-04-10-44-31-43

(Vous aurez beaucoup beaucoup de textes de ce genre à lire si vous voulez tout chercher et connaitre tout le background ^^ )

quantumbreak-2016-10-05-11-23-14-29quantumbreak-2016-10-04-11-00-58-37quantumbreak-2016-10-04-10-52-24-15

Pour conclure, malgré ces quelques défauts, Quantum Break reste pour moi une très bonne surprise et j’ai pris plaisir à utiliser les pouvoirs de notre héros et à suivre son aventure ! Mais malgré les jonctions disponibles, la rejouabilité du titre se trouve limitée, et personnellement si je dois un jour le refaire, ce sera comme lorsqu’on se refait un bon livre 🙂

Key

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *