[TEST] Prey – Studios Arkane

Si je vous dis Studio Arkane, ça vous dit quelque chose ? Mais si, les développeurs des excellents Dishonored ! Et si je vous dis System Shock ? Ou en un peu plus récent : Bioshock ? Et bien, secouez et mélangez un peu le tout et vous obtiendrez Prey, le nouveau bébé des Studios Arkane !

Dans Prey, vous incarnez Morgan/Morgane Yu (homme ou femme, au choix), un scientifique, sujet d’expériences douteuses dans le but d’améliorer la race humaine. Il se réveille à bord de Talos I en 2032. Livré à vous même, vous devrez percer les secrets de la station spatiale et découvrir ce qu’il s’y trame ! Une race Alien connue sous le nom de Typhons a pris le contrôle de la station et a tué la majorité de l’équipage. A vous de les stopper en vous servant des armes et outils que vous trouverez à bord.

Test Prey sur PC

Test Prey sur PC

Prey tes graphismes

Dès le début du jeu, Arkane Studio nous montre une fois de plus une direction artistique riche et soignée, assez proche de leur précédent jeu : Dishonored. Loin d’être extrêmement beau, la faute à un moteur Cry Engine vieillissant, Prey s’en tire remarquablement bien grâce à sa direction artistique et à ses décors. Se promener à bord de la station est relativement plaisant, et cerise sur le gâteau, vous pouvez aussi explorer l’extérieur de la cité en gravité zéro au milieu de l’espace !

Petit bémol cependant, la cité est découpée en plusieurs zones représentant des étages. Les temps de chargement entre ces zones sont assez longs, et lorsqu’on sait qu’on doit souvent se déplacer entre ces zones, cela peut vite s’avérer pénible et casser le rythme du jeu !

Test Prey sur PC

Test Prey sur PC

Cependant, chacune des zones dégage une certaine atmosphère. Mention spécial à l’arboretum qui comme son nom l’indique abrite de la végétation ! Un petit parc boisé au beau milieu d’une station spatiale c’est très étrange, et la vue du vide de l’espace au loin créer un décalage et une ambiance bien particulière !

Test Prey sur PC

Test Prey sur PC

Prey-sentation du Gameplay

Prey reprend le système des jeux System Shock et Bioshock tout en l’améliorant. En plus des armes traditionnelles comme la clé à molettes, le pistolet, le fusil à pompe, l’arbalette (qui ne tire que des flèches en plastiques ^^) et des armes moins conventionnelles comme le GLOO Gun ! Le jeu nous propose rapidement de combiner tout cela avec d’autres joyeusetés : des Neuromods. Les Neuromods vous conféreront les pouvoirs des Typhoons : à vous les joies de vous transformer en tasse, classeur, poubelle, mais aussi d’avoir les capacités de devenir invisible, de déclencher une tornade de feu ou encore de prendre le contrôle d’un ennemi. Prey vous donnera plusieurs moyens pour exterminer les envahisseurs, explorer la station, et découvrir tous ses secrets !

Le GLOO Gun quand à lui est une belle petite trouvaille ! Il tire une sorte de mousse qui se solidifie et il vous permettra d’immobiliser un ennemi, de créer des plateformes, ou même d’éteindre des flammes et boucher des trous !

L’exploration quand à elle, fait aussi partie du gameplay ! Il y a tant de choses à faire et à découvrir dans la station ! Énormément de textes à travers des notes ou des emails, ou encore des log audios vous permettront d’en apprendre plus sur Talos I, les expériences qui y sont menées, ainsi que sur les Typhoons.

Test Prey sur PC

Test Prey sur PC

Le Level Design est quand à lui très bien pensé, plus d’une fois vous vous retrouverez à choisir le chemin qui vous plaira le plus pour vous rendre à votre objectif ! Par exemple, je devais me rendre dans un bureau, et pour cela j’avais le choix entre deux portes pour y accéder. Derrière les deux portes, je me suis retrouvé confronté à des ennemis particulièrement puissants … Plutôt que de vider mes munitions, alors que je voyais mon objectif au loin derrière une vitre, j’ai tenté de passer par les décorations suspendues dans le vide et pour finir, briser la vitre ! Et boom me voilà devant mon objectif ^^ Prey vous laisse choisir votre route en toute liberté.

Mon avis sur Prey !

Prey est un FPS narratif comme je les aime, plongé au coeur d’un environnement dont on ne sait rien. Il nous faudra alors découvrir le pourquoi du comment ! Explorer les moindres recoins de la station orbitale Talos I et repousser une invasion extraterrestre … c’est ce qui vous attend !

Loin de révolutionner le gameplay du genre, les neuromods ont le mérite de proposer des pouvoirs inédits ! Qui a un jour pensé que dans un jeu, on nous donnerait la possibilité de nous transformer en mobilier pour échapper à notre adversaire ? ^_^

En plus de la vingtaine d’heures de jeu que nous propose la quête principale, Prey vous proposera en plus différentes petites quêtes annexes … de quoi prolonger le plaisir !

Pour conclure, Arkane Studios nous livre une fois de plus un très bon jeu que je ne peux que vous conseiller d’essayer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *