[TEST] Dishonored 2 sur PS4

Fin 2012, Arkane Studios et Bethesda Softworks créaient la surprise en sortant Dishonored ! Un jeu en vue subjective mêlant action et infiltration, nous permettant d’y jouer de la manière qu’on le souhaitait ! Envie de jouer en total infiltration sans tuer personne, ou alors jouer façon tueur de l’ombre, ou même la jouer bourrin et tuer tout le monde ^^ tout était possible dans ce jeu ! Le level design nous permettait différentes approches et une rejouabilité très intéressante. 4 ans plus tard, Arkane Studios nous livre Dishonored 2 sur PS4, Xbox One et PC, une suite très attendue se déroulant 15 ans après l’histoire du premier jeu !

Dans Dishonored, le joueur incarnait le protecteur royal Corvo Attano. A son retour d’un voyage diplomatique à l’étranger, il assistait impuissant au meurtre de l’impératrice du Royaume des îles, Jessamine Kaldwin, et au kidnapping de leur fille Emily. Accusé à tord pour ce crime, Corvo partira en quête de vengeance pour rétablir son honneur et lever le voile sur une sombre histoire politique.

Dans cette suite, 15 ans après, Emily est devenue l’impératrice du royaume. Alors qu’un assassin élimine un à un les détracteurs du règne d’Emily, semant le doute dans l’esprit du peuple, une mystérieuse femme nommé Delilah accompagnée du cortège du Duc de Serkonos, Luca Abele, fait irruption dans le palais royal lors de la commémoration de la mort de Jessamine et se proclame membre de la famille royale. Et grâce à ses pouvoirs exceptionnels, Delilah va s’emparer du trône.

Vous prendrez un peu de Corvo ou un peu d’Emily ?

Dès le début du jeu, un choix s’offre à nous, grosse nouveauté de ce Dishonored 2, nous devons choisir entre Corvo et Emily pour faire notre aventure ! D’un côté nous avons donc Corvo, protagoniste du premier Dishonored, avec les mêmes pouvoirs. Et de l’autre, Emily, qui a été bien entraînée par son père et qui bénéficie de pouvoirs inédits 🙂
Comme pour beaucoup de joueurs, j’ai donc choisi d’incarner Emily pour cette aventure afin d’apporter un petit vent de fraîcheur grâce à ses nouveaux pouvoirs obtenus auprès de l’Outsider, le même personnage énigmatique qui confère les pouvoirs à Corvo dans le premier jeu.

Artistiquement c’est Wahouuu !

Utilisant une version très remaniée du moteur id Tech 5, Dishonored 2 souffre de quelques défauts lors de son lancement (chute de framerate, textures qui ont des retards d’affichage, aliasing…). Mais là où le jeu s’en sort à merveille, c’est grâce à sa direction artistique peaufinée aux petits oignons. Le jeu est découpé en plusieurs missions et ces missions vous feront visiter différents quartiers de la nouvelle cité du jeu, et chaque quartier possède sa propre identité visuelle ! Et là, la direction artistique nous met une bonne claque dans la figure ^^ le tout est propre, vivant, fourmillant de détails, le level design nous permet toutes genres d’approches pour finir notre mission, et les quartiers sont immenses et débordent de secrets à découvrir ! La modélisation des personnages et les effets de lumière ne sont pas en reste non plus, et une fois le tout mélangé vous obtenez un jeu visuellement saisissant et agréable à parcourir 🙂

Le gameplay est-il digne du premier ?

Le gameplay, qui est au cœur du jeu, est toujours aussi prenant ! Que l’on souhaite jouer furtivement ou alors comme un gros bourrin ^^ tout est possible et les pouvoirs des 2 protagonistes que vous débloquerez au fil de l’aventure vous conféreront vite des possibilités de gameplay très intéressantes ! Et avec le level design du jeu, tout vous sera possible ! Passer par les toits, trouver des passages secrets pour vous faufiler, prendre possession de petits animaux, lier des ennemis (quand l’un meurt, celui ou ceux que vous avez lié meurent aussi)…
Bref les possibilités de gameplay sont impressionnantes et confèrent à ce Dishonored 2 une rejouabilité à toute épreuve. Et cerise sur le cupcake (comme dirait l’amoureuse :D) pour les plus perfectionnistes, le jeu évalue votre approche à chaque fin de mission en vous présentant un tableau de statistiques, à vous de voir maintenant comment vous souhaitez profiter du jeu, approche furtive sans aucun meurtre (après tout vous êtes l’impératrice, vous ne pouvez pas tuer tous vos sujets ^^) ou alors assassiner tout le monde pour passer tranquillement (la vengeance peut faire couler beaucoup de sang ^^) ?

  

  

Avec ses qualités et ses défauts, ce Dishonored 2 est la digne suite du premier volet ! Bien que le scénario nous laisse un goût de réchauffé, il sait aussi nous surprendre et nous donner l’envie de poursuivre l’aventure et de laver l’honneur de Corvo et Emily. Visuellement saisissant avec sa direction artistique, vous aurez envie comme moi de vagabonder dans les ruelles à la recherche des précieux charmes d’os et des runes pour débloquer et améliorer vos pouvoirs. Ou alors, si vous décidez d’aller en ligne droite sans trop fouiller, il vous faudra environ 15h pour voir le bout de l’aventure. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *