[MANGA] Le Chant des Souliers Rouges – Tome 5

Hello hello ! On se retrouve aujourd’hui pour la suite des aventures de flamenco dans le Chant des Souliers Rouges ! Avec ce tome 5, l’avant dernier de la série, on a qu’une envie, celle de découvrir si Kimitaka s’en sort toujours aussi bien dans cette jolie histoire !

Le Chant des Souliers Rouges tome 5

Le Chant des Souliers Rouges – Tome 5
Manga édité chez Kazé / Auteur : Mizu Sahara
Prix conseillé : 8.29 euros

Résumé : Une ancienne étoile du Flamenco. Un garçon qui a tout à prouver. Un défi lancé. Mme Kawauchi, autrefois partenaire de flamenco de Mme Morino, est convaincue que jamais Kimitaka ne deviendra un véritable danseur ! De son côté, le jeune lycéen déteste cette femme cruelle dont les méthodes impitoyables sont à l’opposé de celles de sa professeure. Pour faire honneur à Mme Morino et à son enseignement, Kimitaka, Hana & Tsubara sont fermement décidés à lui en mettre plein la vue …

Le Chant des Souliers Rouges tome 5

L’histoire du tome 5 – Le Chant des Souliers Rouges

On retrouve Kimitaka, qui s’entraîne dès l’aube pour faire encore et toujours des progrès au flamenco … Ce jour là, il croise une personne très particulière qui lui rit au nez lorsqu’il lui dit qu’il s’entraîne au studio de Mme Morino …

On la retrouve d’ailleurs par la suite au tabléo Al Alba, et on découvre qu’il s’agit de Mme Kawauchi, qui propose par la même occasion à Mme Morino 8 minutes dans sa nouvelle représentation ! Cette dame, c’est la professeur du groupe de danseurs dont faisait partie Mme Morino. Mais elle était tellement sévère que les élèves ne restaient jamais bien longtemps… Et on découvre ainsi que c’est à cause d’elle que Mme Morino s’est blessée et ne pouvait plus danser.

Le Chant des Souliers Rouges tome 5

Le lendemain, Kimitaka croise à nouveau Mme Kawauchi qui essaie de le faire venir dans son école. Mais il ne veut absolument pas, il préfère largement s’entraîner avec Mme Morino…
Le soir, il ne se sent pas d’aller au tabléo, les propos de Mme Kawaushi lui ont clairement rappelé de très mauvais souvenirs de la période où il faisait du basket …

Va-t-il se rebooster ? Comment va-t-il gérer cette rencontre avec Mme Kawaushi ?

Le Chant des Souliers Rouges tome 5

Notre avis sur Le Chant des Souliers Rouges – Tome 5 

Ce 5ème tome est certainement celui qui m’aura le plus touché depuis le début. Tout est émouvant du début à la fin. J’ai eu du mal à quitter la lecture, en me disant que j’allais devoir attendre quelques semaines voir quelques mois avant de découvrir le dénouement final.

Le Chant des Souliers Rouges tome 5

Mme Morino, est à l’honneur dans ce nouveau tome, et dès la couverture, on se doute qu’on va en apprendre bien plus sur elle. Ainsi, on connaît enfin les origines de sa blessure qui lui a fait arrêter le flamenco.

Du côté de notre héros, on sent son évolution au fur & à mesure que l’histoire avance. On se rend compte que le flamenco occupe une place très importante pour lui, l’a fait changé … Mais au delà de tout ça, c’est une sacré leçon de vie qu’on reçoit la dedans, avec l’apparence qui ne compte pas, les rêves qu’on souhaite réaliser, la détermination sans penser aux réactions des autres … Bref, c’est une avalanche de jolies leçons de vie qui vous attendent avec cette lecture.

Le Chant des Souliers Rouges tome 5

Et en plus de tout ça, on retrouve une amitié tellement forte entre les 3 garçons qui est prenante. A chaque difficulté, ils s’entraident, peu importe les hauts et les bas de chacun, ils savent se soutenir et ça c’est beau. Ils ne baissent pas les bras à chaque embûche rencontrée, loin de là ! Et puis surtout, voir la confiance en eux qui monte un peu plus à chaque fois c’est tellement agréable !

On aperçoit rapidement la fille du tout début, celle qui a échangé ses chaussures de flamenco contre celles de Kimitaka qui faisait du basket. Mais malheureusement ils n’échangent pas de mots, et je trouve ça dommage ! J’espère que le dernier tome nous réservera de jolies surprises sur le destin qui a croisé ces deux personnages.

Le Chant des Souliers Rouges tome 5

Côté graphismes, on aime ou on n’aime pas ! Personnellement, je m’y suis habituée, et je ne me lasse plus de ce style qui correspond totalement au thème du manga, et ainsi éviter le manga tout mignon qui parle de danse. On est vraiment dans quelque chose de plus profond, de plus réel, et j’ai complètement accroché.

La fin approche tellement vite, j’aurai bien voulu un tome ou deux de plus, mais je pense que c’est une belle longueur pour ce genre de manga. Histoire qu’il n’y ait pas trop de blablas. Mais du coup, on sait que le 6ème tome risque d’être riche en émotions. La date n’a pas encore été annoncée, mais j’ai déjà hâte de le lire !

Retrouvez Kazé sur le net : Site internet – Facebook – Twitter – Instagram
Le Chant des Souliers Rouges tome 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *