[J2S] Corinth – Days of Wonder

Un de mes coups de coeur de Cannes à vous présenter aujourd’hui, en Roll & Write ! Dans Corinth, vous allez devoir vendre vos marchandises aux meilleures boutiques du port, pour construire des bâtiments ! Mais surtout devenir le meilleur marchand de Corinth !

Corinth - Days of Wonder Asmodee

Contenu du jeu :
1 carnet de feuilles de score – 1 plateau port
9 dés blancs – 3 dés jaunes – 1 livret de règles

Un jeu de Sébastien Pauchon
Illustré par Julio Cesar
De 2 à 4 joueurs

A partir de 8 ans
20 minutes de ventes de marchandises !

Le but du jeu ? Devenir le meilleur marchand de tout Corinth !

Corinth - Days of Wonder Asmodee

Comment on joue à Corinth ?

Pour la mise en place, chaque joueur récupère une feuille de notes + un crayon. Le plateau port est placé au centre de la table, et les dés blancs et jaunes à côté. Chaque joueur commencera la partie avec une pièce d’or et une chèvre (déjà entourés sur la feuille). Pour une partie à 4 joueurs, on rayera les deux premières cases du compte tours.

Corinth - Days of Wonder Asmodee

Dans Corinth, on jouera 18 tours pour une partie à 2 ou 3 joueurs. 16 tours pour une partie à 4 joueurs. A chaque fois qu’un joueur lancera les dés, il cochera une case de compte tour. Les dés jaunes peuvent être acheté en début de tour, ou pourront être disponibles grâce à votre intendant. Mais ça je vous expliquerai un peu plus tard !

Corinth - Days of Wonder Asmodee

Corinth - Days of Wonder Asmodee

Le 1er joueur lance donc les dés blancs (et jaunes s’il en a la possibilité). Puis il les trie par valeur, en mettant la plus haute valeur tout en haut dans la zone d’Or, et la plus basse valeur sur les chèvres. A partir de la plus faible valeur sur les chèvres, le joueur placera ses dés par valeur du plus petit au plus grand. Il est possible que tous les quartiers ne soient pas remplis !
Exemple : si vous avez dans votre lancer, 3 dés 1, 2 dés 2, 3 dés 4 et 1 dé 6, vous placerez les dés 1 sur la zone des chèvres, les 2 juste au dessus dans le quartier vert, les 4 sur le quartier violet, et les 6 dans la zone d’or. Les zones bleue et orange ne contiendront aucun dé !

Corinth - Days of Wonder Asmodee

Corinth - Days of Wonder Asmodee

Choisir sa façon de marquer !

Les dés jaunes ne seront jouables que par le premier joueur de chaque manche. Le premier joueur choisit un ensemble de dés, et choisit son action parmi les suivantes :

Recevoir de l’or ou des chèvres : si un joueur récupère les dés qui sont sur la zone d’or tout en haut, ou la zone chèvre, il va recevoir autant de pièces d’or ou de chèvres que le nombre de dés qui étaient sur la case. Il les entourera sur sa feuille de score.

Corinth - Days of Wonder Asmodee

Corinth - Days of Wonder Asmodee

Livrer des marchandises : Si le joueur récupère des dés qui sont das les zones verte, violette, bleue ou orange, il va pouvoir livrer dans une échoppe ! Il cochera les symboles sur sa fiche en fonction du nombre de dés. Celui qui aura terminé en premier l’échoppe en récupérant tous les symboles d’un quartier récupère également le bonus situé en haut à gauche. Les autres joueurs devront le barrer et ne pourront plus accéder à ce bonus.

Déplacer l’intendant : Si le joueur ne souhaite pas livrer des marchandises, il peut choisir de déplacer l’intendant. Il devra être déplacé du nombre de cases correspondant à la valeur du dé choisi. On dessine alors un chemin en traçant autant de traits que le nombre de pas, puis on entoure le symbole où on arrive. Les déplacements devront être connecté au dernier symbole entouré. Ces déplacements pourront vous rajouter des marchandises, des chèvres, vous rajouter un dé jaune à tous les lancers… Dès que vous arrivez sur les emplacements des coins, vous inscrirez dans la case, le nombre de zones entourées + 1 point par symbole +1 entouré. La fois suivante, ce sera ce score + le nouveau qui sera à inscrire et ainsi de suite !

Corinth - Days of Wonder Asmodee

Corinth - Days of Wonder Asmodee

Construire des bâtiments : le joueur peut, à la fin de son tour, construire un ou plusieurs bâtiments en dépensant les pièces d’or ou/et les chèvres nécessaires. Ils existent 4 bâtiments qui vous permettront d’avoir un bonus pour chaque bâtiment construit, de rajouter une marchandise supplémentaire, de modifier le nombre de pas de l’intendant, ou de recevoir de l’or supplémentaire.

Qui sera le meilleur marchand ?

Le joueur suivant choisit ses dés, et ainsi de suite jusqu’à ce que tous aient choisi un groupe de dés. Si il n’y a plus de dés disponibles, les joueurs lésés déplacent leur intendant de 1 pas en compensation ! On retire ensuite les dés restants du port, et le joueur à gauche du 1er joueur devient 1er joueur. Il coche sa case compte tours, lance les dés, et c’est reparti !

Corinth - Days of Wonder Asmodee

Dès que tous les joueurs ont coché toutes leurs cases compte tours, la partie s’arrête ! On passe au décompte des points en additionnant tous les points des échoppes complétés, les points de l’intendant, les points des bâtiments si nécessaire, et on rajoute un point par tranche de 2 pièces d’or ou 2 chèvres restantes.

Celui qui a le plus grand score devient le meilleur marchand de Corinth !

Corinth - Days of Wonder Asmodee

Notre avis sur Corinth !

Ai-je vraiment besoin de vous dire (encore) que c’est le genre de jeu qui m’accroche sans aucun soucis ? J’adore les Roll & Write, et celui ci rentre dans mon top 5 ! On n’est pas dans le jeu qui révolutionne le style, mais il passe clairement très bien !

Je suis vraiment ravie de retrouver le travail de Sébastien Pauchon que j’avais déjà adoré dans Unlock, Jamaïca et The River entre autres (d’ailleurs on parlera bientôt de The River sur le blog !). Le matériel est simple et basique, avec des dés et un gros bloc de feuilles de scores. D’habitude dans ce jeu, je songe à plastifier quelques feuilles, mais vu qu’il y en a 150, j’ai le temps de faire pas mal de parties avant de plastifier tout ça ! Les feuilles de scores sont assez intuitives, on sait tout de suite où on doit entourer, cocher, les différents dés récupérés. Côté illustrations, le côté coloré & le style de la boîte m’a attiré sans aucun doute.

Avec Corinth, on a un jeu de Roll & Write très simple à comprendre, à mettre en place et à expliquer ! Il en devient très vite un jeu très accessible pour tout type de joueurs, et pour lancer rapidement une partie 🙂 Il reste un jeu léger, fluide, qui se joue rapidement et donc parfait pour en être un jeu familial.

Corinth - Days of Wonder Asmodee

Corinth - Days of Wonder Asmodee

Pas si léger que ça !

Mais tout ne sera pas si léger, puisqu’il y aura rapidement quelques choix stratégiques à mettre en place pour scorer rapidement ! Est ce qu’on va préférer prendre le risque de laisser un peu la marchandise de côté pour jouer plutôt avec l’intendant ? Ou est ce qu’on va essayer de faire dès le départ un max de bâtiments ? C’est un peu la base du jeu pour scorer de connaître le cheminement et de ne pas s’étaler un peu trop au risque de ne pas avoir beaucoup de points !

Du coup on sort du traditionnel je lance les dés, je coche, puisqu’on a quand même des décisions tactiques à prendre. Et ça ça m’a bien plu. A la première partie, j’étais partie dans tous les sens, et mon score s’en est vite ressenti … Les suivantes ont été bien meilleures heureusement !

Corinth - Days of Wonder Asmodee

L’interaction ne sera pas totalement présente, mais quand même un peu ! Chaque joueur jouera pendant les tours des autres et ça c’est bien pensé. Ca évite le creux des autres joueurs qui attendent pendant qu’un autre joue. Ce qui se passe régulièrement dans les jeux de Roll & Write. Après le choix de chacun va influencer celui de vos adversaires, donc vous pourrez très bien prendre des marchandises pour empêcher un autre de finir un quartier, et ça risque de bien l’embêter 😉 Surtout si vous faîtes la course aux points bonus dans les quartiers !

Est il pour vous ?

Corinth ressort vraiment comme un jeu très agréable, où chaque partie est différente puisqu’on cherchera à toujours faire mieux pour améliorer notre score. Alors oui, comme dans tout jeu de ce genre, on a le hasard des dés qui influence pas mal la partie. Mais franchement ça se voit moins dans Corinth que dans d’autres jeux. Parce que vu le nombre de dés, on arrivera quasiment toujours à faire quelque chose qui nous convient. (d’accord, on ragera un peu quand on verra qu’il n’y a pas de dés dans la zone orange et qu’on la voulait !).

Corinth - Days of Wonder Asmodee

En bref, Corinth c’est un jeu simple, terriblement efficace, et pas si basique que ça. Il vous plaira si vous cherchez un jeu rapide (moins de 30 minutes facile !), avec quand même quelques petites tactiques à mettre en place et de l’optimisation pour scorer un maximum !

Corinth vous fait envie ?

Retrouvez Asmodee sur le net : Site internetFacebookTwitterInstagram
Retrouvez Days of Wonder sur le net : Site internet FacebookTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *