Holmes – L’Avis de BDPhilou – Iello

Holmes : Sherlock contre Moriarty

Un jeu de Diego Ibanez
Illustré par Pedro Soto
Edité par Iello
2 joueurs uniquement / 20 à 30 minutes / 10 ans et plus

Holmes - Sherlock contre Moriarty - Iello

Comment joue-t-on à Holmes ?

Ennemis jurés et collecte de cartes !

Dans la dernière production de l’éditeur Iello, vous incarnez soit Sherlock -le plus célèbre des détectives-, soit son ennemi juré : L’infâme Moriarty. Contrairement à ce que l’on pourrait croire de prime abord, il ne s’agira pas pour les joueurs de résoudre une enquête. Dans Holmes (Sherlock contre Moriarty), le but de chacun consistera à collecter un maximum d’indices pour emporter la victoire. Pour arriver à ses fins, chaque joueur dispose de 3 pions d’actions. Durant la partie, à tour de rôle, les participants vont les placer alternativement sur différentes cartes. Il est possible que chacun pose l’un de ses pions sur la même carte. Cependant, il est impossible que 2 pions d’un même joueur s’y trouvent.

Holmes - Sherlock contre Moriarty - Iello

Chacune de ces cartes représente un témoin qui dispose d’une compétence. Au fur et à mesure que la partie avance, de nouveaux témoins vont apparaitre sur l’aire de jeu (symbolisant ainsi l’avancement de l’enquête sur une semaine). Ces derniers offrant de nouvelles possibilités aux protagonistes principaux… cependant, le nombre d’actions des joueurs pour chaque tour ne changera pas. Il faudra donc interroger les différents témoins judicieusement. La plupart du temps, ces personnages vous permettent d’obtenir des jetons d’influence (symbolisés par des « Loupes ») ou de les dépenser pour obtenir des cartes indices. Il sera également possible de piquer des cartes à son adversaire ou de chercher des indices dans la pioche.

Holmes - Sherlock contre Moriarty - Iello

Calculs élémentaires !

Chaque carte indice est en autant d’exemplaires que son numéro associé. Par exemple, il y a 6 cartes de l’indice « 6 ». Dès qu’un joueur en récupère une, il la place face visible devant lui par colonne. Chacun va donc créer des colonnes pour chaque numéro qu’il récupère. Il existe également des cartes Joker permettant d’être ajoutées à n’importe quelle colonne. Enfin, il sera possible de récupérer des fragments de cartes qui ont leur propre système de scoring.

En fin de partie, chacun va marquer des points pour chaque colonne de numéro qu’il possède. Ce scoring est d’ailleurs assez original. Par exemple, si Holmes a cumulé pendant la partie 3 cartes « 7 » et Moriarty juste 1 seule, Holmes marquera 7 Points (la valeur de la carte dont il est majoritaire) MOINS le nombre de cartes de ce type que possède Moriarty donc : 7 – 1 = 6 Points de victoire pour cette colonne. De plus, si un joueur arrive à accumuler à lui seul toutes les cartes « Indice » d’un même numéro, il remporte un bonus de 3 Points. Le joueur ayant réussi à cumuler le plus de points est déclaré vainqueur.

Holmes - Sherlock contre Moriarty - Iello

Variation sur le même thème

En plus de ces règles, Holmes propose deux variantes assez intéressantes qui permettent d’approfondir le jeu de base.

La 1ère permet à l’un des joueurs de réserver une carte indice. Plus tard dans la partie, il sera possible pour lui de choisir cet indice plutôt que ceux disponibles sur l’aire de jeu. Cette capacité n’est disponible que pour un seul des joueurs à la fois. Elle va donc passer d’un joueur à l’autre alternativement durant la partie. Attention cependant, si en fin de partie un joueur a conservé une carte indice réservée qu’il n’a pas ajouté à son aire de jeu, elle lui fera perdre 3 Points de victoire.

Holmes - Sherlock contre Moriarty - Iello

La 2ème variante fait intervenir le frère de célèbre détective : Mycroft. Il existe 2 cartes mettant en scène ce personnage. Elles sont mélangées aux autres cartes de témoins. Lorsque l’une d’elle est piochée, les joueurs doivent d’abord en appliquer son effet puis piocher une nouvelle carte témoin.

L’une des cartes Mycroft oblige les joueurs à défausser alternativement 2 cartes indices qu’il possède.

L’autre carte oblige les joueurs à n’aller voir que 2 témoins durant le tour en cours plutôt que 3.

Holmes - Sherlock contre Moriarty - Iello

L’avis de BDPhilou sur Holmes

Les plus :

Des règles vite assimilées
Des tours fluides
✓ Une tension palpable au fur et mesure que les colonnes d’indices se forment,
✔ Des retournements de situations possibles en fin de partie grâce aux cartes conservées faces cachées,
Recommandable aussi bien pour des joueurs néophytes que des joueurs plus confirmés.
Un calcul de scoring original.
Deux variantes intéressantes et permettant de renouveler les parties.

Holmes - Sherlock contre Moriarty - Iello

Les moins :

Un temps d’adaptation est nécessaire pour assimiler les capacités de certains personnages,
✗ Certains personnages plus utilisés que les autres (Comme Wiggins et Gregson),
Attention, il ne s’agit pas d’un jeu d’enquête, mais bien d’un jeu de collecte de cartes.

Rendez-vous à Baker Street ! Holmes

Si l’on prend bien en considération le fait que Holmes est un jeu de collecte d’indices et non un jeu d’enquête à proprement parler, il est difficile d’être déçu. Rapide, simple, tendu, le jeu de Diego Ibanez réussit son coup : Proposer un vrai duel en moins de 30 minutes. Il faudra sans cesse chercher à améliorer ses collections d’indices tout en gardant un œil sur ce qu’accumule votre adversaire. Parfois, il sera même plus intéressant de prendre une carte qui vous intéresse peu mais qui retardera l’avance de votre concurrent. A cela s’ajoute deux variantes très simples à mettre en place et renouvelant bien l’expérience de jeu. Servi avec un très beau matériel (Bravo à l’illustrateur), Holmes est un jeu à deux que je vous recommande quel que soit votre niveau de connaissance des jeux de société modernes. Un très bon jeu à 2 !

Holmes vous fait envie ?

Retrouvez Iello sur le net : Site internetFacebookTwitterInstagram

Holmes - Sherlock contre Moriarty - Iello

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.