Freedom – L’Avis de Max – Asyncron Pixie Games

Aujourd’hui on repart sur un vieux (pas tant que ça) jeu ! On retourne quelques années en arrière, pas tant que ça non plus malheureusement, pour nous replonger dans les champs de coton où travaillaient les esclaves noirs. Notre but sera simple : les sauver en les transportant au Canada ! Un jeu coopératif sur un thème fort : voici ce qui nous attend dans Freedom, le chemin de fer Clandestin. Alors, les esclaves seront-ils libérés, délivrés ?

Freedom - Asyncron - Pixie Games

Contenu du jeu :
1 livret de règles – 1 pion lanterne du meneur – 17 jetons soutien – 13 jetons fond
27 jetons conducteur – 2 Dés spéciaux – Des pièces – 96 cubes esclave
5 pions chasseur d’esclave – 52 cartes abolitionnistes – 6 cartes rôle
18 cartes marché aux esclaves – 1 plateau de jeu – 4 tuiles conditions de victoire

Un jeu de Brian Mayer
Illustré par Stephen Paschal
De 1 à 4 joueurs
À partir de 14 ans
Pour des parties entre 1h et 2h (parfois plus)

Comment joue-t-on à Freedom ?

Prochain arrêt : le Canada

Freedom - Asyncron - Pixie Games

Freedom est un jeu coopératif avec un plateau central très imposant mais très bien détaillé. La mise en place est rappelée et se fait donc assez facilement, exception faite des jetons dont les couleurs sont parfois très similaires (certains sont censés être gris, pas le meilleur choix de couleur je pense). Le but du jeu est de libérer un certain nombre d’esclaves en les faisant passer des champs de coton au Canada tout en récoltant assez de soutien et en évitant plusieurs choses. En effet les conditions de défaites sont multiples : trop d’esclaves renvoyés dans les champs, pas assez de soutien obtenu, pas assez d’esclaves libérés…

Freedom - Asyncron - Pixie Games

Une partie est décomposée en 8 manches où chaque joueur, incarnant un rôle particulier, va essayer d’agir pour le bien de tous. Au début du tour, le meneur lance les dés réservés aux chasseurs d’esclave. Ceux-ci se déplacent chacun sur une ligne déterminée. S’ils s’arrêtent sur une ville contenant un ou plusieurs esclaves, ceux-ci sont renvoyés de force aux champs de coton.
Ensuite, tout le monde peut acheter en même temps jusqu’à deux jetons. Ceux-ci permettent soit de faire déplacer des esclaves, soit de récolter de l’argent, soit de récolter du soutien. Le jeu est décomposé en 3 périodes historiques différentes, chacune comportant des jetons différents. Pour passer à la période suivante il faut et il suffit d’avoir acheté tous les jetons soutien de la période en cours.

Freedom - Asyncron - Pixie Games

Freedom

Commence alors la phase d’actions. Chaque joueur, en partant du meneur, va pouvoir utiliser jusqu’à 2 jetons, acheter une carte Abolitionniste qui donne souvent de gros bonus immédiats (même si certaines sont juste là pour nous plomber!) et potentiellement utiliser la capacité de son personnage. On peut également passer son tour pour gagner de l’argent.

Freedom - Asyncron - Pixie Games

Une fois toutes les actions des joueurs effectuées on passe à la phase de Marché aux esclaves. Dans celle-ci, tous les cubes représentant les esclaves sur la dernière carte Marché doivent être mis sur les champs de coton. Ceux qui ne peuvent l’être sont placés sur la carte condition de victoire. L’avantage est que l’on voit toujours à l’avance combien de places il faut prévoir pour ne pas être inquiété. Le désavantage est qu’on ne peut pas toujours y arriver.

Ensuite on défausse la carte la plus à droite de la file abolitionniste, on décale les autres et on rempli le tout. On recommence cela au maximum 7 fois et on gagne ! (peut-être…)

Freedom - Asyncron - Pixie Games

L’avis de Max sur Freedom !

Avez vous fait bon voyage ?

Freedom - Asyncron - Pixie Games

Freedom est le genre de jeu exigeant où, pendant les 3 premiers quarts de la partie vous serez tranquille à penser que vous êtes largement en avance et que vous ne pourrez pas perdre alors qu’en fait vous êtes déjà en retard. Quand on a perdu c’était à 1 mouvement près. Quand on a gagné c’était à un esclave près.

Freedom - Asyncron - Pixie Games

La tension est partout : il faut bouger les esclaves sur le plateau pour les amener au Canada MAIS :

– S’ils arrivent sur une case qui est sur le chemin d’un chasseur d’esclaves, celui-ci se déplace dans cette direction : le déplacement de l’esclave de base a donc des répercussions sur les autres
– Peu de villes permettent d’accueillir plusieurs cubes : l’ordre de déplacement est donc vraiment très important car les villes proches des champs de coton sont souvent pleines.
– Des cartes oppositions peuvent bloquer certaines actions ou se déclencher à des moments inopportuns.

Freedom - Asyncron - Pixie Games

En clair : il faut tout regarder tout le temps et bien réfléchir à ses actes. Le fait d’avoir chacun un personnage avec un pouvoir continu et un pouvoir activable diminue l’effet « Alpha ». Il était déjà pas mal atténué avec les différentes zones du plateau où il faut avoir un regard mais le tout s’amplifie avec l’asymétrie des rôles.

Le jeu est également fluide, la carte rôle/aide de jeu permet de ne pas être perdu (enfin une aide de jeu digne de ce nom !). La rejouabilité est bonne mais pas infinie, ce qui change surtout c’est l’ordre de sortie des cartes et le déplacement aléatoire de chaque chasseur d’esclaves en début de manche. Ce n’est pas tant que ça mais ça influe pas mal le jeu et demande de l’adaptation rapide.

Freedom - Asyncron - Pixie Games

Freedom

Peu d’actions sont possibles à chaque tour, il faudra donc les optimiser pour réussir tous les objectifs sans perdre sur d’autres. Les choix sont souvent cruciaux et parfois il faudra sacrifier un esclave pour en sauver d’autres.

Les sensations de jeu sont agréables, on voit venir le danger, on sent ce qu’il peut arriver et se passer  mais on ne peut pas toujours l’éviter.

Le petit plus pour moi c’est tout de même la mécanique contrôlant les chasseurs d’esclaves. Le fait de pouvoir les attirer à un endroit pour mettre aux autres de s’enfuir est bien pensé et malin !

Freedom - Asyncron - Pixie Games

Les + :

Du bon matos ; là dessus rien à dire, c’est solide et efficace
Des mécaniques qui fonctionnent bien, peu d’originalité mais elles apportent vraiment de la réflexion et de bonnes sensations.
6 rôles différents : asymétrie et rejouabilité
De la tension : rien n’est gagné d’avance !
Du coop expert simple à prendre en main
Un thème fort !

Les – :

Les illustrations et le design de manière générale. C’est très subjectif mais j’ai trouvé ça assez laid. Les cubes blancs, le plateau qui fait très vieux…
Le thème : alors encore une fois c’est subjectif mais le sauvetage des esclaves noirs n’est pas un thème de jeu qui m’attire beaucoup (même s’il est très bien retranscrit et original).

Freedom - Asyncron - Pixie Games

En conclusion on a affaire à un très bon jeu coopératif qui tourne avec des mécaniques bien huilées. Le thème est omniprésent tout comme la tension qui est palpable. On regrettera un plateau qui, bien que lisible, est gigantesque et pas très joli. En tout cas, la promesse est tenue, on y a passé de bonnes et longues heures de remue méninges pour des résultats qui se sont joués sur le fil du rasoir. Vous voulez du challenge ? Freedom est fait pour vous.

Freedom vous fait envie ?

Retrouvez Asyncron sur le net : Site internet FacebookTwitter
Retrouvez Pixie Games sur le net : Site internet FacebookTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.