Boomerang Europe et USA – Test et Avis – Matagot

Boomerang, on en avait déjà parlé par ici avec la version Australie, la première de la Boomerang Family ! Avec Max, on a eu la possibilité de tester les deux nouveaux qui sont sortis, Europe et USA, et on vous propose de voyager dans ce flip & write chez Matagot !

Boomerang Europe - Matagot

Boomerang Europe

Boomerang Europe - Matagot

Contenu du jeu :
28 cartes – 4 crayons – 1 carnet de score – 2 livrets de règles

Un jeu de Scott Almes
Illustré par Kerri Aitken
Pour 2 à 4 joueurs
Dès 8 ans
30 minutes de voyage en Europe

Le but du jeu ? Visiter le plus d’endroits possibles pour scorer un maximum

Comment on joue à Boomerang Europe ?

Pour la mise en place, les joueurs prennent une feuille de score, un crayon. Les cartes sont mélangées et chaque joueur récupère 7 cartes.

Boomerang Europe - Matagot

Boomerang Europe - Matagot

Le jeu ne change que très peu par rapport à un Boomerang Australia. On va donc parler surtout des différences entre les deux, et ce que cette version Europe propose. Dans Boomerang, on joue en 4 manches avec 5 catégories différentes à chaque fois. On a toujours cette session draft, mais cette fois on va jouer nos collectes de cartes différemment.

Pour les cartes Lancer / Réception, rien ne change, on prend la différence entre les deux pour scorer ce chiffre dans la case boomerang de notre feuille.

Boomerang Europe - Matagot

Pour les sites touristiques : là encore, rien de nouveau, on coche chaque case correspondante aux cartes jouées, et chaque coche nous rapportera 1 point. Les zones sont réparties avec des bonus de 2 à 5 points. Dès qu’un joueur visite entièrement une région colorée, il remporte le bonus et les autres joueurs ne pourront plus l’avoir.
La petite nouveauté vient avec un bonus pour les premiers joueurs qui visitent au moins un pays dans chaque région. Le premier joueur remportera 7 points, le 2ème 3 points, et le 3ème 1 point. Mais ce bonus ne comptera qu’une seule fois même si vous avez deux cases cochées dans chaque région 🙂

Boomerang Europe - Matagot

Les changements sont par là …

Gastronomie : En Europe, on remportera des points en fonction des spécialités culinaires qu’on aura récoltées. Mais l’indigestion peut vite arriver ! Du coup si le score total est entre 1 et 7, on inscrira son score normalement. Mais si le score dépasse 8, on ne comptera que la moitié des points, arrondis au supérieur.

Pour les moyens de transports : pour chaque paire de symboles jaunes identiques, le joueur marquera les points indiqués (mais la paire vaut le chiffre indiqué, donc 3 pour une paire de voitures).

Boomerang Europe - Matagot

Boomerang Europe - Matagot

Trésors nationaux : ils remplacent les activités qu’on retrouvait dans la version Australie. Sauf que cette fois on scorera en fonction des cartes des autres joueurs. Il faudra, à chaque manche, choisir l’un des symboles présents sur nos propres cartes, et regarder combien il y en a chez les adversaires. En fonction, on remportera 4 points par symbole chez un autre joueur dans une partie à 2 joueurs, 3 points pour chaque dans une partie à 3 et 2 points pour chaque dans une partie à 4. Du coup vos propres cartes ne comptent plus, sauf pour choisir le symbole utilisé pour le calcul.

Comme dans la version Australienne, on comptera la totalité des scores après la 4ème manche pour désigner le gagnant !

Boomerang Europe - Matagot

Mon avis sur Boomerang Europe !

On prend les mêmes et on recommence

On retrouve toutes les bases du Boomerang Australie que je connaissais déjà. Une mécanique fluide, toujours aussi accessible, et qui s’apprend en un rien de temps. C’est un flip & write que j’apprécie beaucoup, qui se joue rapidement, et de ce côté là rien a changé. Les modifications restent bien appréciables dans tous les cas et permettent de renouveler un peu les parties.

Boomerang Europe - Matagot

Notamment les trésors nationaux, qui donnent plus d’interactions puisqu’il va falloir regarder plus sérieusement le jeu de ses adversaires pour marquer des points. Et ça, mine de rien, ça change un peu la donne ! Et derrière toute sa simplicité, on a quand même une bonne dose de réflexion tout du long de la partie. Même avec les cartes lancers/réceptions où il va falloir assurer avec la carte qui nous reviendra dans les mains.

Boomerang Europe - Matagot

Et le matériel ?

Toujours identique, avec des fiches un peu petites quand même surtout vu la taille de la boîte, elles auraient pu être plus grandes. L’édition reste chouette, colorée, et les illustrations des cartes sont vraiment sympas pour nous faire voyager.

Par contre, on a une belle erreur d’édition, et c’est vraiment dommage. Parce que la France placée au Portugal et inversement, c’est quand même pas terrible terrible, il faut bien l’avouer ! Mais Matagot précise dans ses règles qu’il peut y avoir des erreurs et que le jeu n’est pas à vocation éducative 😉

Boomerang Europe - Matagot

Boomerang Europe - Matagot

Cette nouvelle version apporte un peu de renouveau avec de nouveaux systèmes pour compter les points qui sont assez agréables. Le calcul des trésors en fonction des adversaires est bien pensée pour rajouter plus d’interaction & plus de réflexion. Si vous aimez les jeux du genre et que vous ne connaissez pas la Boomerang Family, je vous le conseille vivement ! Et puis libre à vous de voyager encore plus en enchaînant les parties des différentes boîtes (j’espère qu’un jour on aura une version Asie !)

Boomerang Europe vous fait envie ?

Retrouvez Matagot sur le net : Site internetFacebookTwitter

Boomerang USA

Ça s’en va et ça revient, c’est fait de tout petit rien… c’est c’est c’est…. ??? Un boomerang bien-sûr ! Après la première expérience en Australie qui m’avait ravi, je me suis laissé tenter par un voyage aux États-Unis (plus accessibles à présent!). N’ai-je ramené que des bons souvenirs ? Réponse juste en dessous !

Boomerang USA - Matagot

Contenu du jeu :
2 livrets de règles – 28 cartes – 4 crayons – 1 carnet de score

Un jeu de Scott Almes
Illustré par Kerri Aitken
De 2 à 4 voyageurs
À partir de 8 ans
Pour des parties d’environ 30 minutes.

Comment joue-t-on à Boomerang USA ?

Sur ma route oui, …

Boomerang USA - Matagot

Boomerang USA reprend les règles de sa version australienne avec quelques petits twists. Le jeu se joue en 4 manches à l’issue desquelles le joueur avec le plus de points l’emporte. Au début de chaque manche, tous les joueurs reçoivent 7 cartes. Ils en choisissent 1 qu’ils placent face cachée devant eux. Ensuite ils donnent le paquet restant au joueur à leur droite (ou en face si vous jouez à deux  hein!). Ils choisissent alors une nouvelle carte qu’ils placeront face visible cette fois puis refont passer le paquet. Le tout continue jusqu’à ce que tout le monde ait 7 cartes.

Ensuite on retourne la carte choisie en premier et on compte les points. Dans cette version, on marque des points par rapport à la valeur en haut à gauche des cartes si la carte reçue en dernier a une valeur supérieure à celle prise au début, on marque les points inscrits sur celle-ci. Les symboles verts sont des points de victoire bruts. Cette fois-ci ils ne seront comptabilisés que si vous en avez gagné plus qu’à la manche précédente.

Boomerang USA - Matagot

Les animaux fonctionnent par paire et vous donne des points si vous réunissez deux fois le même animal. On notera une erreur d’impression sur la carte de Seattle où il manque le « 1/2 » à côté du poisson. Les activités fonctionnent de la même façon qu’avant : plus vous avez de fois la même plus vous marquerez de points, sachant que vous ne pouvez les faire qu’une fois chacune et qu’une par manche. On pensera bien également à cocher tous les sites touristiques visités, ils rapporteront chacun 1 point en fin de partie avec un bonus de 3 point si on finit une zone avant les autres. Petit plus ici, si on est le premier à relier la côte Est à la côte Ouest on marque également un bonus de 7 points (puis 3 puis 1 puis nada!).

L’avis de Max sur Boomerang USA !

Il y a eu du moove oui, mais de l’aventure dans l’movie 

Boomerang USA - Matagot

Et bien oui ! Pas mal de petites différences par rapport à Australia ! Alors évidemment on reste sur le même style de draft and write mignon mais les quelques ajouts sont plaisants. Tout d’abord changer de lieu et découvrir les nouvelles cartes, ça fait plaisir ! Les illustrations sont toujours très belles, de ce côté pas de surprise ! Ensuite le changement par rapport à la première et dernière carte est intéressant. En effet on aura tendance à garder une petite valeur pour la fin pour essayer de ne pas faire marquer l’adversaire ! Un moyen plus efficace d’être fourbe ! Rien n’empêche d’alterner entre les deux scorings cela dit !

Ensuite le fait de relier l’est à l’ouest est pour moi la meilleure partie. En effet désormais avec les lieux on a deux choix : essayer de finir des zones OU essayer de traverser la carte. Difficile voir impossible de mixer les deux efficacement. Et je trouve ça chouette qu’on puisse se battre sur un autre domaine.

Boomerang USA - Matagot

Les + :

De nouvelles illustrations au top
Un draft and write d’aussi bonne qualité que le premier opus
Un jeu mignon et simple mais qui demande un peu de réflexion
Des nouvelles règles qui changent la façon de jouer

Boomerang USA - Matagot

Les – :

Une zone de la carte à cocher qui n’est pas très bien définie, on a eu un doute en tout cas.
Un petit soucis d’impression pour les animaux.

Boomerang USA - Matagot

En conclusion Boomerang USA est un jeu accessible et très agréable pour ceux qui souhaitent débuter doucement la mécanique de draft. Le jeu est très agréable et permet de varier un peu de son grand frère, la version Australia.

Boomerang USA vous fait envie ?

Retrouvez Matagot sur le net : Site internetFacebookTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.