Andor : La libération de Chaumebourg – L’avis de BDPhilou – Iello

LA LIBÉRATION DE CHAUMEBOURG (Un jeu dans l’univers d’Andor)
Un jeu de Gerhard Hecht
Illustré par Michel Menzel
Edité par Iello
2 à 4 joueurs
10 ans et +
40 minutes
Exemplaire fourni par l’éditeur

Andor - La libération de Chaumebourg

L’As des As

Incontestablement, Andor, premier du nom, est un jeu qui a marqué le petit monde du jeu de société. Rendez-vous compte, lors de sa sortie en 2013, le titre a raflé l’As d’Or en France et le très convoité Spiele des Jahres du connaisseur en Allemagne. (Pour ne citer que les plus prestigieux). Fort de ce succès mérité, de nombreuses extensions sont venues se greffer au jeu de base. Celles-ci rendant le jeu parfois plus coriace et cherchant également à étendre l’univers héroïque fantasy d’Andor. De plus, des « stand alone » (jeux indépendants) sont également apparus sur les étals de nos boutiques préférées. (Dont « Chada et Thorn », une mouture pensée pour deux joueurs que j’aime beaucoup). Aujourd’hui, l’univers d’Andor s’étend un peu plus grâce à un nouvel opus indépendant intitulé « La Libération de Chaumebourg ».

Andor - La libération de Chaumebourg

Comment on joue à Andor : La libération de Chaumebourg ?

Andor - La libération de Chaumebourg

Au four et au moulin !

Dans cette nouvelle itération coopérative d’Andor, les joueurs vont chacun incarner un héros (avec ses capacités propres et parfois une arme spécifique). Ils auront la lourde tâche de défendre ensemble Chaumebourg qui est assiégé par des créatures venant de toute part. S’ils n’ont pas réussi à remporter 4 quêtes (sur les 6 à découvrir) avant le temps imparti, le Dragon ravagera ce qu’il reste du bourg et ce sera une défaite collective.

Le plateau de jeu est donc composé de six lieux renfermant chacun une quête dont on ignore la finalité en début de partie. Ces différentes quêtes sont recouvertes de cartes représentant des ennemis hostiles ou des objets bénéfiques pour les joueurs (face cachée ou visible). Chaque joueur s’empare des trois cartes propres à son personnage (à l’exception du joueur incarnant Orfen qui en a 4). Durant son tour, le héros actif pose l’une de ses cartes et en effectue un seul effet sur les 3 proposés :
– Attaquer un ennemi face visible sur le lieu où se trouve son personnage (avec un niveau de force modulable en fonction de l’arme de votre héros),
– Se déplacer ou déplacer d’autres personnages vers le lieu de son choix,
– Dévoiler des cartes ennemies encore face cachée.

Andor - La libération de Chaumebourg

Andor : La libération de Chaumebourg

Les combats sont très simples : il suffit pour le joueur (ou le groupe de joueurs) présent sur le lieu d’avoir un niveau de force au moins égal à celui de l’ennemi. La victoire est alors automatique et la carte vaincue est placée hors du plateau où elle sera classée en fonction de son espèce. Dans certains cas, une créature vaincue vous donnera un avantage ou de l’argent. Ces derniers vous permettant d’acheter des objets utiles dans votre mission. Il sera même possible d’ajouter à sa main de précieuses cartes Allié.

Lorsque tous les ennemis d’un lieu ont été éliminés, la quête associée est dévoilée. Celle-ci vous imposera une condition pour être remportée : Avoir tué un certain nombre d’ennemis d’une espèce précise, sauver une princesse prisonnière en ajoutant de nouveaux ennemis, payer un tribut, etc.

Andor - La libération de Chaumebourg

Si au début du tour d’un joueur, celui-ci n’a plus de cartes en main, il devra dévoiler une carte narrateur. Celle-ci engendre l’arrivée de nouvelles cartes ennemis sur deux lieux précis. Ainsi, une quête révélée mais non encore réussie, peut de nouveau être inaccessible. Ensuite, le joueur reprend toutes ses cartes en main. Mais attention, si le joueur ne peut pas piocher de carte narrateur (car la pioche est vide), la partie prend fin immédiatement. Et c’est une défaite collective.

Andor - La libération de Chaumebourg

L’avis de BDPhilou sur Andor : La Libération de Chaumebourg

Les Plus :

Une mise en place rapide
Un matériel superbement illustré
L’esprit d’Andor est bien présent tout en proposant un jeu mécaniquement différent
Des parties rapides
Une iconographie simple à appréhender
Des personnages ayant chacun une particularité de gameplay
Un vrai défi (avec difficulté modulable)
Des quêtes aux objectifs très différents
Un format de boite facilement transportable (Je l’amène en vacances !)

Andor - La libération de Chaumebourg

Les moins :

Dommage qu’il n’y ait pas un petit symbole sur les cartes ennemies et objets pour rappeler dans quelle pile les classer dans la galerie des trophées (mais on s’y fait vite).
La narration sans doute moins prégnante que dans le jeu originel.

« La libération de Chaumebourg » est une belle proposition de la part de Iello pour étendre l’univers d’Andor. Le jeu est à la fois simple dans ses règles mais n’oublie pas de proposer un défi bien réel. Ainsi, réussir les 4 quêtes avant la fin de la partie se fera souvent sur le fil du rasoir. La tension est donc palpable et il sera judicieux de s’organiser avec ses coéquipiers pour mettre en place la meilleure tactique possible. Le fait que les ennemis apparaissent de façon aléatoire au fur et à mesure que le narrateur conte l’histoire permet de ne jamais se sentir en sécurité absolue : Vous venez de libérer l’accès à une quête ? Parfait… Mais tout est remis en cause car le narrateur vient d’ajouter un monstre devant son entrée !

C’est cette incertitude qui crée tout le sel du jeu et contribue à faire en sorte que les joueurs sont obligés d’adapter leur plan en fonction de l’évolution de la situation. A cela s’ajoutent des quêtes aux objectifs assez disparates et renouvelant bien le tempo des parties. Avec son matériel agréable, la taille de sa boite et sa grande accessibilité, « La libération de Chaumebourg » est déjà dans ma valise pour les vacances. Un très bon opus dans l’univers d’Andor que je vous recommande chaudement d’essayer.

Andor – La libération de Chaumebourg vous fait envie ?

Retrouvez Iello sur le net : Site internetFacebookTwitterInstagram

Andor - La libération de Chaumebourg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.