Aeon’s End Ténèbres d’Ailleurs – L’Avis de Max – Matagot

Aeon’s end est sorti, en France en 2016. Mélangeant deux types de jeux que j’affectionne beaucoup (les deckbuildings et les jeux coopératifs) je n’ai pas attendu longtemps avant de craquer. Et je ne l’ai jamais regretté. Le jeu de base comporte déjà 8 personnages différents et 4 Némésis à affronter avec un nombre de cartes largement suffisant pour renouveler les parties. Il est vrai néanmoins que certains joueurs (comme moi) sont toujours partants pour de nouvelles expériences. Plusieurs extensions sont déjà sorties mais celle-ci a attiré mon regard grâce à une magnifique illustration pleine de tentacules ! On est parti pour parler de l’extension d’Aeon’s End Ténèbres D’Ailleurs !

Aeon's End Ténèbres d'ailleurs - Matagot

Contenu du jeu :
2 mages de la brèche – 64 cartes joueur – 2 Némésis – 21 cartes Némésis – 11 cartes tirage aléatoire

Une extension de Kevin Riley
Illustré par Gong Studios
Un jeu de 1 à 4 joueurs
À partir de 14 ans
Pour des parties d’environ 1h 

Comment joue-t-on à Aeon’s End Ténèbres d’Ailleurs ?

Petit retour dans le passé…

Aeon's End Ténèbres d'ailleurs - Matagot

Ténèbres d’ailleurs est une extension du jeu de base Aeon’s End. Elle rajoute principalement des Némésis, des mages et des cartes sorts, gemmes et reliques, ce qui influe forcément sur la façon de jouer. Cependant, les règles restent les mêmes. Je vais donc essayer d’être bref dessus.

Dans Aeon’s End on incarne chacun un mage de la brèche dans un monde post-apocalyptique. Notre but va être de protéger Gravehold, notre sanctuaire, des viles créatures qui tentent de la détruire. Pour cela il faudra coopérer et détruire la menace avant que celle-ci ne nous tue ! Chaque joueur choisit un mage de départ et obtient une main de départ imposée ainsi que 5 cartes à piocher. Un marché de cartes est constitué, soit aléatoirement, soit par choix délibéré. Le nombre de cartes à prendre étant indiqué à chaque fois dans le livret. Ensuite chaque joueur prend un petit plateau personnel, des points de vie, et un numéro. Les cartes ordre du tour correspondantes sont mélangées avec celles de la Némésis et les tours ne seront donc jamais les mêmes.

Aeon's End Ténèbres d'ailleurs - Matagot

Aeon’s End Ténèbres d’ailleurs

À son tour, un joueur peut préparer des sorts sur une de ses brèches disponibles, ils ne seront lancés qu’au tour d’après. Il peut également acheter des cartes au marché qui finiront dans sa défausse ou des énergies qui lui permettront, avec un certain nombre, de lancer son pouvoir spécial. Le petit twist intéressant et original c’est que contrairement à la plupart des deckbuildings (constructions de son paquet de cartes), ici on ne mélange jamais son paquet.

En effet, une fois la pioche finie on retourne simplement sa défausse. Cela permet de préparer des combos et de les conserver tel quel. La suite est assez simple, on gagne soit si on survit à toutes les cartes de la Némésis soit si on abaisse ses points de vie à 0, on perd si tous les joueurs sont morts ou si Gravehold est détruite. Chaque Némésis ayant bien-sûr des pouvoirs particuliers et un deck particulier, les parties ne se ressemblent jamais et il faut savoir s’adapter en tout temps.

Et cette extension alors ?

Aeon's End Ténèbres d'ailleurs - Matagot

Parlons un peu des nouveaux personnages. L’un des deux, Vestige, est assez classique avec un nouveau pouvoir qui peut permettre de soigner Gravehold, ce qui n’est jamais une mauvaise idée. Il a également une nouvelle brèche qui permet de gagner de l’énergie à chaque incantation. Un personnage plutôt offensif car il peut lancer facilement un bon nombre de sorts mais avec un pouvoir qui permet de se défendre au bon moment.

Le deuxième personnage, Indira, est complètement différent des autres. En effet elle n’a qu’une brèche mais une carte spéciale et un pouvoir qui lui permet de lancer des sorts directement depuis sa main. Un pouvoir qui devient donc crucial pour infliger des dégâts et une façon de construire son deck complètement différente. Certains nouveaux sorts permettent également de gagner ou faire gagner des charges et sont alors très puissants avec ce personnage.

Aeon’s End Ténèbres d’ailleurs

Aeon's End Ténèbres d'ailleurs - Matagot

Les deux nouvelles Némésis ont également des mécaniques particulières. Le prophète aux trois trépas par exemple commence avec peu de points de vie mais va se soigner régulièrement. De plus il va pouvoir ôter des cartes de son deck. Cette fois, on ne peut pas gagner si le deck est vide, il faut donc lui retirer tous ses points de vie !

Aeon's End Ténèbres d'ailleurs - Matagot

Le maître des spectres joue avec un plateau contenant 7 petites plaquettes. Chaque fois que la bête se déchaîne, le joueur qui en possède le moins doit récupérer la tuile la plus haute. Si on prend la dernière on perd. Chaque tuile recouvre le pouvoir du personnage, l’empêchant ainsi de l’utiliser. On peut tout remettre en place pour 4 énergies. Difficile alors de jouer avec des personnages reposant sur leurs pouvoirs (comme Indira par exemple…).

Les nouvelles cartes gemmes/sorts/reliques permettent de renouveler le stock de base et se marient très bien avec les nouveaux personnages sans être incohérentes avec les anciens.

L’avis de Max sur Aeon’s End Ténèbres d’Ailleurs !

Me suis-je fait tentaculer ?

Aeon's End Ténèbres d'ailleurs - Matagot

Je suis un très grand fan d’Aeon’s End et je suis ravi que cette extension me l’ait fait ressortir. Rien que pour cela ça vaut le coup ! Ensuite, les nouvelles Némésis apportent de vrais nouveaux challenges. Elles sont assez difficiles à appréhender car possèdent de nouvelles mécaniques mais cela donne juste envie d’y retourner encore et encore pour les détruire ! Les nouveaux personnages ne sont pas en reste puisqu’ils ont chacun leur propre caractéristique. J’avoue avoir un petit faible pour Indira dont le gameplay change complètement par rapport aux autres mages.

Un vrai vent de fraîcheur que j’ai fortement apprécié. À propos des cartes, certaines semblent fortes, d’autres un peu moins mais le fait d’avoir un plus grand choix, même contre les anciennes créatures, ce n’est pas perdu ! Globalement j’ai passé de bons moments à y rejouer, je trouve que les nouvelles mécaniques sont malines et les nouveaux personnages intéressants.

Les + :

Plus de monstres à dégommer avec de nouveaux fonctionnements à maîtriser
Des personnages aux pouvoirs innovants (surtout Indira)
L’occasion de ressortir un jeu extraordinaire
Tout tient dans la boite de base

Les – :

La boite de base est nécessaire

Aeon's End Ténèbres d'ailleurs - Matagot

En conclusion Ténèbres d’ailleurs est un très bonne extension d’un très bon jeu. Tant que vous n’avez pas joué à celui-ci elle ne me semble pas particulièrement utile. En revanche si vous cherchez de nouveaux challenges ou de nouvelles façons de jouer : foncez car dans cette petite boîte vous trouverez des heures de plaisirs ludiques à mourir contre des monstres originaux !

Aeon’s End Ténèbres d’Ailleurs vous fait envie ?

Retrouvez Matagot sur le net : Site internetFacebookTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.